Les régimes alimentaires pour choisir le sexe de bébé

Vous avez déjà deux garçons et vous souhaitez une petite fille. Quel est le bien-fondé des régimes alimentaires qui favoriseraient la conception d’une fille plutôt qu’un garçon ? A consommer avec modération…

L’alimentation de la mère permet-elle de choisir le sexe de l’enfant ?

Pas de café ni de thé pour avoir une fille et aucun produit laitier pour faire un garçon… Après vous être familiarisée avec la courbe de température, il est maintenant temps de privilégier certains aliments si vous désirez un garçon ou une fille. La question vous semble farfelue? Et pourtant, on entend souvent parler de ces régimes qui donneraient un coup de pouce à la nature pour concevoir un bébé de sexe féminin ou masculin . C’est l’alimentation de la mère qui influencerait le tri des spermatozoïdes, porteurs soit du chromosome X ou du chromosome Y. Certains aliments privilégieraient un sexe plus que l’autre. Aussi pour avoir un petit garçon, un apport important de sodium/potassium, par rapport au calcium/magnésium, donnerait le résultat tant espéré.

Régime fille ou garçon : méfiez-vous des déséquilibres alimentaires

Concrètement, si on en croit ces théories, pour que vous ayez plus de chances d’avoir une petite fille, il faut suivre un régime riche en calcium, en magnésium et pauvre en sodium et en potassium. C’est-à-dire qu’il faut consommer beaucoup de produits laitiers, des fruits secs, et opter pour le pain et les biscottes sans sel. Une fois que vous vous êtes décidée à faire une petite fille, évitez le chocolat, la charcuterie, les viandes, les poissons salés, les crustacés, le persil, les épinards, le chou, les champignons, la courgette, les endives, la tomate crue, l’ananas, la pêche, l’abricot, la cerise, la banane, l’orange et le melon… et le sel !

En revanche, une alimentation salée ferait votre bonheur pour vous assurer de la naissance d’un garçon. La viande, le poisson, le pain et les fruits doivent également faire partie de vos repas. Alors que le lait, le fromage, les coquillages, les œufs et les pâtisseries sont à proscrire.


Privilégiez une bonne hygiène alimentaire

Vous vous sentez prête à modifier votre alimentation ? Attention, aux désillusions ! Rien ne vient fonder le sérieux de ces régimes. Suivre à la lettre ces conseils risquerait de déséquilibrer votre alimentation. Et c’est bébé qui en pâtira qu’il s’agisse d’une fille ou d’un garçon. Une bonne hygiène alimentaire , des repas équilibrés et variés, sont indispensables pour avoir un beau bébé en pleine forme. Et ça c’est prouvé scientifiquement !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire