Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Papa solo, il recherche son fils placĂ© en famille d’accueil

Papa solo, il recherche son fils placĂ© en famille d’accueil

Avoir un bĂ©bĂ© est un bonheur immense, retrouver son tout-petit aprĂšs un an de recherches… On vous laisse imaginer ! Un papa avait perdu la trace de son bĂ©bĂ© aprĂšs sa naissance, la maman avait accouchĂ© sous X, ce dernier avait donc Ă©tĂ© placĂ© en famille d’accueil. La justice nantaise vient de rĂ©attribuer au pĂšre la garde de ce petit bout perdu.

 

Une séparation en mauvais termes

Le couple, parents biologiques du bĂ©bĂ©, s’est malheureusement sĂ©parĂ© pendant la grossesse. Mais le futur papa connaissait la date du terme, le jour prĂ©sumĂ© de la naissance de son enfant. Ce jour-lĂ , il est donc allĂ© le reconnaĂźtre et a saisi le procureur pour entreprendre des dĂ©marches afin de voir son enfant. Ce qu’il ne savait, pas, c’est que son ex-compagne avait accouchĂ© sous X. Il ne pouvait donc pas connaĂźtre ni le lieu de l’accouchement, ni la date exacte (en rĂ©alitĂ© quelques jours plus tĂŽt) et savait trĂšs bien que son bĂ©bĂ©, qu’il dĂ©sirait Ă©lever et avoir avec lui, allait ĂȘtre placĂ© dans une autre famille.

 

Une bataille juridique pour récupérer son enfant

Cependant, il existe normalement un recours de deux mois pour celui qui veut rĂ©cupĂ©rer son bout de chou. En effet, si la mĂšre a abandonnĂ© ses droits sur l’enfant en accouchant sous X, ce n’Ă©tait pas le cas du papa. Mais avant ce dĂ©lai, le conseil gĂ©nĂ©ral a placĂ© l’enfant dans une famille d’accueil…
Le pĂšre biologique n’avait alors Ă  ce moment lĂ  plus aucune emprise sur le destin de son tout-petit. Une bataille juridique a alors suivi dans le but que l’administration reconnaisse ses torts, et que le tribunal de grande instance de Nantes dĂ©cide de : « L’annulation de l’arrĂȘtĂ© d’admission comme pupille de l’État et ordonne la restitution de l’enfant Ă  son pĂšre ».

 

L’affaire n’est pourtant pas complĂštement soldĂ©e. En effet, d’un cotĂ© il y a la famille d’accueil qui a vĂ©cu avec le petit bout pendant un an et se le voit repris du jour au lendemain. De l’autre, le conseil gĂ©nĂ©ral, qui a un mois pour faire appel et replacer l’enfant… Le dĂ©part d’une famille pour une autre risque d’ĂȘtre douloureux pour tout le monde. Mais un papa et son enfant chĂ©ri sont aujourd’hui rĂ©unis, qui a-t-il de plus beau au monde ?

À lire absolument