Mesures du gouvernement pour la famille : ça change encore

Décidément, depuis le mois dernier, difficile de s’y retrouver dans les propositions du gouvernement ! A plusieurs reprises, on vous a rappelé que l’État souhaitait faire 700 millions d’euros d’économies dans la branche famille. Pour cela, il était question de peut-être réduire la prime à la naissance à partir du second enfant, ou encore de repousser la majoration des allocations à 16 ans au lieu de 14… des nouvelles qui étaient loin de satisfaire les familles.

Mais aujourd’hui, nouveau rebondissement dans l’affaire ! La prime à la naissance ne sera finalement pas abaissée ! Elle restera donc du même montant, en fonction des revenus des parents. Cependant, comme nous en informe Europe 1, une petite différence aura lieu : elle sera donnée plus tard. Jusqu’à présent, la prime était versée au 7ème mois de grossesse. Désormais, elle sera versée à la naissance de l’enfant. La mesure sera effective au 1er janvier 2015.

Concrètement, qu’est-ce que cela change ?

L’État pense faire 200 millions d’euros d’économies l’année prochaine, car il aura moins de primes à donner que prévu. Sauf que ces dépenses seront faites en 2016, ce qui recule simplement l’échéance.

Ce qui va réellement changer dans la branche famille concerne les allocations. En effet, le gouvernement a annoncé hier que les allocations familiales seront désormais modulées en fonction des revenus du couple. Les foyers ayant un revenu supérieur à 6 000 euros verront leurs allocations divisées par 2, et les foyers ayant un revenu supérieur à 8 000 euros les verront divisées par 4. Une mesure qui devrait concerner 12% des familles françaises.


Cette fois-ci, est-ce le dernier mot du gouvernement ? Promis, s’il y a encore du changement, nous vous tiendrons au courant !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire