Les nausées matinales ne sont pas toujours sans gravité

La BBC rappelle aux femmes enceintes que la grossesse ne cause en général que des nausées ou quelques vomissement ponctuels. Mais si jamais vous souffrez de vomissements constants (plus de 6 fois par jour), de fatigue à l’extrême, que vous perdez du poids ou que vous vous sentez déshydratées, alors il est urgent de consulter !

De quoi je souffre ?

Si vous vomissez plusieurs fois par jour, il se pourrait que vous souffriez d’hyperménèse gravitique (HG). Cette maladie ne présente pas de vrai danger pour la future maman, mais est extrêmement gênante dans la vie de tous les jours. Certaines femmes ne le supportant même plus prennent la décision d’interrompre leur grossesse. Malheureusement, les causes de cette maladie sont encore inconnues. Quelques hypothèses sont à l’étude comme par exemple la variation du taux d’hormones, les grossesses gémellaires, les antécédents familiaux.

Quels sont les symptômes de l’HG ?

Quand vous souffrez d’hyperménèse, vous pouvez vomir jusqu’à 30 fois par jour, perdre jusqu’à 5% de votre masse corporelle (parfois jusqu’à 19kg) et souffrir de déshydratation. Vous ressentirez également une très forte fatigue. Certaines femmes racontent qu’elles étaient incapables de se lever et de faire ou manger quoi que ce soit.

Existe-t-il des solutions ?

Il est difficile de calmer les vomissements puisque, par principe, les médicaments ne restent jamais bien longtemps dans le corps de la future maman. Mais un traitement à la vitamine B6 et aux antihistaminiques peuvent compenser les pertes en énergie causées par les nausées.

Si cela ne suffit pas, la jeune femme souffrant de l’HG peut être hospitalisée pendant 2 ou 3 semaines, seule, dans une semi-pénombre pour recevoir des anti-vomitif et de l’eau par perfusion et ainsi limiter la perte de poids et la déshydratation.

Combien de temps dure l’HG ?

Là non plus il n’existe aucune règle. Pour certaines femmes,les vomissements s’arrêtent dès le début du second semestre alors que pour d’autres ils ne cessent qu’une fois l’accouchement passé.

Voir Aussi

Mais rassurez vous, à peine 2% des femmes enceintes souffrent de ces nausées incoercibles.


 

pregnant woman with headache

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire