Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Ce petit garçon a pour troisième prénom… Marseille !

Ce n’était pas gagné ! Le papa du petit Onken a réussi à donner comme troisième prénom à son fils « Marseille ». La mairie de Paris avait d’abord refusé que le petit garçon prenne ce prénom, mais son papa a finalement obtenu gain de cause.

Marseillais jusque dans ses initiales

Il n’a que six mois et le petit Onken Monnier porte déjà les initiales de l’équipe de foot marseillaise, « OM ». Son papa Xavier Monnier, écrivain et fervent supporter de l’OM a voulu donner « Marseille » comme troisième prénom à son fils né en septembre 2017. Depuis, c’est toute une bataille qui se déroule entre les parents du petit garçon et la mairie de Marseille. La mairie de Paris a finalement accepté ce prénom il y a une semaine. En effet, après de nombreuses recherches, le papa a trouvé une raison qui lui a permis d’appeler son fils Marseille « J’ai fait des recherches pour apporter des preuves que ce prénom existait déjà. J’ai trouvé un ancien procureur de la République sous la Révolution qui avait appelé son fils Marseille. Ça aurait été étrange que la République refuse de le reconnaître comme un vrai prénom » a-t-il expliqué à France Bleu.

 

 

 


 

 

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire