Les prénoms BCBG sont-ils tendance ?

Jugés ringards à l’ère où les prénoms issus des sitcoms américaines régnaient, les prénoms chics, forts et chargés d’histoire, reviennent à la mode en 2012. Plus que par pur snobisme, ils séduisent par leurs sonorités anciennes et leur rareté. Alors, quels prénoms BCBG vont porter les petits bouts de demain ? Découvrez notre sélection !

Des prénoms chargés d’histoire

Outre l’appartenance à un certain milieu qu’ils traduisent, ces prénoms rappellent une longue tradition historique. Ainsi les prénoms de rois ou d’empereurs ont encore et toujours la côte : Louis et Arthur font partie des prénoms les plus donnés en 2012 devant Charles ou Hadrien.

Les prénoms médiévaux, aux sonorités délicieusement archaïques, séduisent de plus en plus de futures mamans. Mis à part  les rares Enguerrand, ou Pétronille, qui semblent tout droit sortis du film Les visiteurs, les sobres Emma, Alix ou Héloïse sont fréquemment donnés aux petites filles.

Prénoms simples, prénoms composés

Les prénoms composés du type Marie-Charlotte, Anne-Claire, ou Charles-Edouard, à la pointe du chic dans les années 70, sont en perte de vitesse. Les prénoms simples semblent séduire davantage : Agathe se place ainsi dans le top 100 des prénoms les plus donnés aux petites filles. Les prénoms de rois ou d’empereurs restent une valeur sûre : Arthur est toujours au 7eme rang des prénoms donnés aux petits garçons. Charles et Hadrien le suivent dans le classement. Des prénoms plus rares comme Garance ou Côme apparaissent depuis peu dans les cours d’école.

Petite liste non exhaustive

Pour les filles, Constance, Diane, Apolline, mais aussi Tiphaine, Violaine ou Aliénor.


Pour les garçons, les classiques Édouard, Étienne, Jean, mais aussi Armand, Cyprien, ou Virgile.

Quelques raretés : Eudes, Foulques ou Ferréol.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire