10 aliments qui donnent la pêche en hiver

Garder la pêche en hiver passe aussi par l’assiette alors l’idéal pour se maintenir en forme ? Faire le plein aliments vitaminés Mesdames. Voici 10 aliments bons pour la santé et le tonus proposés par notre diététicienne Laëtitia Agullo.

 

L’orange

Light et riche en pectine, l’orange est un fruit incontournable en hiver. Grâce à sa forte teneur en vitamine C, cet aliment coloré et parfumé nous aide à garder la forme. On le consomme sans modération matin, midi et soir seul, en jus ou en salade de fruits.

 

L’ail

Outre le fait d’ajouter de la saveur à nos mets, l’ail possède des effets antibactériens et antiviraux. Sachez que consommer de l’ail permet de renforcer notre système immunitaire.

 

Les lentilles

Ce ne sont peut-être pas les légumes les plus glamour mais les lentilles sont excellentes pour la santé. Grâce à leur richesse en glucides complexes, ces légumes secs apportent une énergie progressive à l’organisme. Gorgées de minéraux et de fer, les lentilles participent au bon fonctionnement musculaire. Elles contribuent par ailleurs à faciliter le transit intestinal grâce à leur forte teneur en fibres.

 

Les produits laitiers

Riches en protéines et en calcium, les produits laitiers sont à consommer régulièrement.

 

Les haricots rouges

On y pense peu et pourtant les haricots rouges pourraient accompagner plus souvent les viandes. Peu caloriques et riches en protéines végétales, les haricots rouges entretiennent un bon équilibre grâce à leurs protéines d’origine animale. Ces légumes secs sont aussi un excellent moyen de faciliter le transit grâce à leur richesse en fibres alimentaires. A savoir qu’ils sont aussi d’excellents pourvoyeurs d’antioxydants.

 

Le quinoa

Base de l’alimentation des civilisations précolombiennes, le quinoa est une bonne alternative au riz, aux pâtes et à la semoule. Si le quinoa permet de diversifier ses menus, ce légume exotique permet aussi de faire le plein de protéines et apporte comme les lentilles une énergie progressive à l’organisme.

 


L’avocat

Les mauvaises langues le disent gras et pourtant l’avocat s’intègre parfaitement dans une alimentation saine et équilibrée. Son taux élevé d’acides gras insaturés (acides gras mono insaturés comparables à ceux de l’huile d’olive) favorise la circulation du sang qui peut être plus difficile pendant la grossesse. Par ailleurs, il fait baisser notre mauvais cholestérol et diminue le risque d’hypertension. De plus, grâce à ses calories il apporte l’énergie nécessaire à notre corps pour affronter les frimas de l’hiver. Son plus ? Il nous aide à garder un teint frais et lumineux grâce à ses propriétés anti-oxydantes.

 

Les épinards

Ce légume contient plusieurs antioxydants exceptionnels qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Avec un indice ORAC élevé (mesure évaluant la capacité antioxydante d’un aliment), il fait partie des végétaux les plus protecteurs. Il renferme aussi de la bétaïne un composé important pour notre santé intervenant pour notre protection cardiovasculaire et neurologique. Sans oublier sa richesse en vitamine B9, vitamine incontournable durant la grossesse !

 

La palourde (cuite)

Outre son contenu remarquable en fer bien assimilé, la palourde constitue une excellente source de plusieurs autres nutriments protecteurs dont le sélénium, le manganèse, le zinc, le phosphore, la vitamine B12, l’iode, la choline et des oméga-3. Ces deux derniers éléments agissent comme précurseurs de messagers chimiques favorisant un bon fonctionnement immunitaire, circulatoire, cérébral et hormonal. Quant à l’iode, elle s’avère absolument indispensable durant la grossesse pour le bon fonctionnement thyroïdien et le développement cérébral du bébé.

 

La châtaigne

Il s’agit d’un aliment apportant une énergie progressive à l’organisme et offrant une forte sensation de satiété. En un mot, la châtaigne permet de nous caler. Étant donné qu’il s’agit d’un aliment basifiant, elle s’oppose à une déminéralisation et donc à la détérioration de notre masse osseuse. Autre intérêt, la châtaigne contient aussi des amidons résistants. Ces éléments non digestibles se retrouvent dans notre côlon où ils se retrouvent fermentés par les bactéries amies de notre flore intestinale. Des études montrent que ces amidons joueraient un rôle important pour la prévention de l’obésité, du diabète et des maladies cardiovasculaires.<

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire