Bébé non désiré : que faire ?

Beaucoup de femmes rêvent un jour ou l’autre d’avoir un enfant. Mais si dans la grande majorité des cas, Bébé est plannifié, il arrive aussi que Bébé arrive sans être attendu. Alors que faire quand Bébé n’est pas désiré ? Vers qui se tourner ?

Quand le bébé n’est pas désiré

Quand Bébé est planifié et désiré, c’est une longue attente, remplie d’impatience à l’idée de voir naître son plus beau cadeau. Mais dans certaines circonstances, Bébé s’invite sans prévenir ! Quand survient une telle situation, les futures mères se retrouvent souvent en pleine détresse. Faut-il mener la grossesse à terme ? Que faire avec le bébé ? Comment annoncer la nouvelle au papa ? Bref, le tourbillon des questions ne fait que commencer.

Comment gérer une grossesse imprévue ?

Oubli de pilule ou mauvaise prise de température, la découverte d’une grossesse est parfois une vraie surprise. Bonne ou mauvaise ? Quoi qu’il en soit, il est là. Mais le hic, c’est qu’on ne l’attendait pas. Alors que faire ? Si dans de tels cas, un bébé non désiré peut cacher un désir enfoui de la femme d’avoir un enfant, il s’avère aussi que sa présence crée un malaise au sein du couple. Le futur père peut se sentir piégé ou trahi, voire s’interroger : l’a-t-elle fait exprès ? Souvent les femmes craignent alors d’annoncer la nouvelle à leur compagnon. Bien plus que la surprise de savoir qu’elles portent un bébé, c’est l’annonce qui devient pénible. Comment lui dire, sans qu’il se sente piégé, qu’il attend lui aussi un bébé ? Va-t-il accepter ce bébé non désiré  au départ ? Il est important pour tout couple alors de prendre le temps de communiquer et de réfléchir aux différents sentiments de chacun. Sans forcer ni faire chanter, l’annonce doit se faire en toute franchise et en douceur. Les psychologues sont unanimes : la décision et la réaction du futur père sont primordiales. Son rôle est déterminant car il est le soutien psychologique. C’est aussi à travers sa réaction que la mère trouvera le courage de prendre une décision, quelle qu’elle soit : le garder ou pas.

Les conséquences sur le couple d’un bébé non désiré


Mais dans tous les cas, un enfant se fait à deux. La mère ne doit pas porter l’entière responsabilité ou la culpabilité de cette grossesse. Le père, lui aussi, est impliqué dans la création de ce bébé, ne serait-ce par l’acte sexuel qui a conduit à la conception. Mais si un enfant se fait à deux, il doit être aussi désiré à deux. Il est dangereux pour l’équilibre du couple à moyen terme d’imposer une grossesse quand le père refuse absolument cette paternité. Si la future maman souhaite poursuivre sa grossesse, il faut qu’elle envisage le pire : l’éclatement du couple, la fuite du père… Il faut qu’elle soit sûre de pouvoir assumer seule la grossesse et l’éducation de l’enfant. Même si le couple reste uni, il peut arriver que le père ne s’implique pas dans cette aventure. Là encore, la jeune maman doit s’attendre à vivre des moments difficiles où la solitude et le désarroi guettent.


D’un bébé non désiré à un bébé aimé


Mais il arrive aussi que le papa accepte le fait accompli. Avec bonheur parfois ! Passé le cap de l’annonce au papa, vient le temps de la grande interrogation. Comment aimer cet enfant qu’on n’a pas désiré ? Pour des couples, une aide psychologique est parfois nécessaire pour accepter l’enfant. Pour d’autres, malgré les craintes et les premiers ressentiments, le sentiment maternel et paternel prend vite le dessus, surtout quand le ventre commence à s’arrondir et que l’enfant se met à bouger. Beaucoup font le choix de garder et d’élever l’enfant et témoignent qu’ils sont tout aussi attachés à lui que s’ils l’avaient désiré ! L’amour pour un enfant, désiré ou non, ne se commande pas. Pour certains couples, il arrive plus vite que pour d’autres. Dans d’autres cas, certains optent pour l’avortement ou
l’adoption car il peut aussi arriver que l’acceptation pour le couple soit trop dure.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire