Neufmois.fr » Grossesse zen » Sport » Vous rĂȘvez d’un futur Ă©narque ? Faites du sport !

Vous rĂȘvez d’un futur Ă©narque ? Faites du sport !

L’activitĂ© physique pendant la grossesse permettrait de donner naissance Ă  un bĂ©bĂ© dotĂ© d’une bonne mĂ©moire auditive. C’est le constat surprenant des recherches d’une doctorante en kinĂ©siologie de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al.

 

 

 

Où va se nicher le savoir parfois ??! Une équipe de chercheurs a étudié un groupe de femmes enceintes pratiquant trois fois par semaine 20 minutes d’activité physique et un second groupe plus sédentaire. Toutes ces futures mamans avaient grosso modo le même âge, le même niveau de santé, les mêmes habitudes alimentaires et de sommeil. Constat de l’étude : l’activité physique pendant la grossesse est certes bénéfique pour la future maman, mais ça l’est également pour le futur bébé. En effet, les bébés dont les mères ont maintenu une activité physique régulière pendant la grossesse montrent des capacités de mémorisation auditive bien meilleure que chez les autres bébés.

 
 
Un test simple et probant !
 
Huit ou douze jours après leur naissance, les bébés des deux groupes ont passé un test auditif (séquence de même note répétée, soudainement entrecoupée d’une seconde note moins fréquemment répétée) pendant que les chercheurs enregistraient l’activité neuronale de leur cerveau. Une différence significative dans l’activité cérébrale des trois régions -frontale, centrale et pariétale- du cerveau a été constatée chez les bébés des deux groupes au moment où ils entendaient la note rare. Chez les bébés des mères actives, la réponse neuronale présentait une décharge électrique moindre, ce que les chercheurs analysent comme étant la preuve d’une efficacité accrue tout en requérant moins d’énergie. Oui… et alors ? Pour les chercheurs, c’est le signe d’une meilleure maturité cérébrale. De quoi nous inciter à (re)sortir les baskets et à nous bouger en attendant bébé, non ? Mais sous contrôle médical, bien sûr !
 
 
 
Performances à suivre !
 
L’étude dirigée par Elise Labonté-LeMoyne, doctorante au Département de kinésiologie de l’Université de Montréal sous la codirection de Dave Ellemberg et de Daniel Curnier, n’a pas dit son dernier mot. Les bébés seront suivis régulièrement pour évaluer l’ensemble de leur développement psychomoteur et cognitif, et notamment leurs aptitudes langagières, motrices et visuospatiales.
 
 
 
 
Et vous, quelle activité physique pratiquez-vous enceinte ?
Venez en parler avec nous sur le forum !
 


À lire absolument