Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourquoi ce papa court-il un marathon avec une poussette vide ?

Pourquoi ce papa court-il un marathon avec une poussette vide ?

Faire le deuil d’un enfant, la pire des Ă©preuves pour des parents. C’est ce qui est arrivĂ© Ă  Troy Austin et son Ă©pouse Kelly. Ce jeune couple australien a perdu son bĂ©bĂ© en janvier 2016 Ă  la vingt-septiĂšme semaine de grossesse de Kelly. Une terrible Ă©preuve extrĂȘmement difficile Ă  surmonter, qui a poussĂ© Troy Ă  courir le Sunshine Coast marathon d’une maniĂšre surprenante et trĂšs touchante.

Il choisit de courir avec une poussette vide pour faire le deuil de son enfant mort-né

Pour certaines familles qui doivent faire face au deuil de leur bĂ©bĂ© mort-nĂ©, il est souvent difficile de sortir du silence. Pour briser le tabou, Troy Austin a dĂ©cidĂ© de courir le Sunshine Coast Marathon, en Australie. Il a couru avec une poussette vide pendant 42 kilomĂštres. Un geste fort et symbolique pour lui. Il explique au journal britannique Daily Mail que ce geste « est pour rendre hommage » Ă  son fils mort-nĂ© en janvier dernier. Un acte, qui a suscitĂ© des interrogations tout au long de la course. « Vous rĂ©cupĂ©rez l’enfant au dernier tour ? »  » Je peux monter et me laisser transporter ? » sont les remarques auxquelles Troy a dĂ» faire face avant de s’expliquer. Il explique avoir rĂ©pondu Ă  tout le monde avec la mĂȘme phrase poignante: « Oui, j’ai perdu mon bĂ©bĂ©. Et je ne le rĂ©cupĂ©rerai pas. » Des termes forts pour que les gens lĂšvent le tabou sur ce drame, qui touche de nombreuses familles. Troy a volontairement dĂ©cidĂ© de ne pas accrocher de pancarte sur la poussette afin que les gens viennent lui poser la question. Mission rĂ©ussie pour ce dernier puisque plus de 100 personnes prĂ©sentes au marathon ont rĂ©alisĂ© que celui-ci avait perdu son fils.

Une association créée en hommage à leur petit garçon mort-né

A la suite de cet Ă©vĂ©nement, Troy et son Ă©pouse Kelly ont crĂ©Ă© une association, TG’s Legacy, pour accompagner les familles victimes de ces tragĂ©dies, pour les aider Ă  faire leur deuil mais aussi pour briser le tabou quant Ă  ce sujet douloureux. En crĂ©ant cette association, Kelly voulait s’assurer que son petit garçon ne soit pas oubliĂ©. Aujourd’hui, aprĂšs ces dures Ă©preuves qu’ils n’oublieront jamais, Troy et Kelly connaissent Ă  nouveau la joie d’avoir un petit garçon. Leur fils, Samuel Bruce, est nĂ© il y a quelques mois et il est en bonne santĂ©.

troyaustin

 

 

À lire absolument

Laisser un commentaire