Maternité, gestion du quotidien : les mamans ont le moral !

Happy birthday to yooooou ! Le 23 septembre, c’est la journée de l’année qui enregistre le plus de naissances en France. Donc la journée où les jeunes mamans (et papas) sont les plus heureuses (x). Mais qu’en est-il dans les trois années qui suivent ? Une marque de laits infantiles liquides a mené l’enquête*.

Cinq cent trois mamans de bébés de 12 à 36 mois se sont prêtées au jeu des questions-réponses de cette marque de laits infantiles. Le but ? Connaître l’état d’esprit des mamans au cours des trois années de petite enfance. Dépassées, fatiguées, enchantées ? On aurait tendance à penser que la vérité s’articule autour d’un mix des trois ressentis, selon les moments. Ben non. Plus d’une maman sur deux (58%) en France s’avouent plutôt détendues et épanouies. Cependant, 89% d’entre elles s’avouent de temps en temps dépassées dans la gestion du quotidien. Mais ça ne les stresse pas pour autant, semble-t-il.

La mère parfaite n’existe pas !

Selon l’étude, elles ont admis que la mère parfaite n’existe pas et se font confiance pour élever au mieux leur progéniture. Elles n’ont plus l’obligation de se sacrifier et considèrent que leur bien-être est indispensable à celui de leur enfant. Et sont aidées dans cette perspective par un papa de plus en plus participatif : 88% des foyers s’occupent du bébé en couple, même si la maman est sans profession (82%). Plus de 3 mamans sur 4 (85%) déclarent consacrer au moins deux heures par jour à leur bébé. Et une maman sur trois estime qu’elle articule plutôt bien tous les aspects de sa vie (couple, mère, boulot, amis).

La mère intégrative : le nouveau modèle à suivre ?

Enfin, 51% des femmes interrogées se sentent acceptées et comprises par la société : fini donc l’anathème de la vilaine maman qui part travailler au lieu de s’occuper de son petit trésor. Pour la psychologue Nicole Prieur, c’est la preuve qu’émerge désormais un nouveau modèle de mères : moins complexée, plus zen. La psy utilise même une expression qui devrait faire souche : des mères intégratives. Autrement dit des mères qui font feu de tout bois, sans s’arrêter aux principes convenus, pour faire avancer les choses dans leur vie et faire que ça fonctionne. Un portrait-robot qui me convient. Et vous, vous sentez-vous une maman intégrative ?


Etude Ifop/Candia baby

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire