Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Devenues mamans aprĂšs 35 ans, elles confient leurs angoisses

Devenues mamans aprĂšs 35 ans, elles confient leurs angoisses

Ce que vous mangez, ce que vous buvez, les pĂ©riodes d’ovulation, le nombre d’heures de sommeil quotidien… Tant de paramĂštres entrent en compte quand vous voulez concevoir un petit bout ! L’Ăąge n’en est qu’un de plus, mais l’un des plus importants. De trĂšs nombreuses statistiques effrayent les femmes de plus de 35 ans cherchant Ă  concevoir un enfant. Vais-je rendre mon bĂ©bĂ© malade ? Vais-je moi-mĂȘme avoir des problĂšmes de santé ? Vais-je y arriver ? Des mamans et futures mamans de plus de 35 ans se sont confiĂ©es sur les angoisses que la grossesse leur a fait vivre….
J’ai eu mon quatriĂšme petit bout (une surprise !) Ă  40 ans. J’ai eu peur de ne pas ĂȘtre en mesure de tenir la distance avec lui, mais en fait, il me garde jeune et je suis une bien meilleure mĂšre que lorsque j’avais 20 ans. Ma crainte ? Qu’il soit embarrassĂ© lorsqu’il sera plus ĂągĂ© et que tous les autres parents auront 15 ans de moins que moi.

 

J’ai eu mon fils Ă  38 ans. Ma plus grande peur est de mourir trop tĂŽt et de le laisser seul. Mais en rĂ©alitĂ©, chaque parent connaĂźt cette peur, non ?

 

J’ai 37 ans et j’essaye d’ĂȘtre enceinte. Nous avons essayĂ© de concevoir un bĂ©bĂ© pendant 16 mois avec une fausse couche en octobre. J’ai juste peur de ne pas vivre de grossesse.

 

J’ai Ă©tĂ© complĂštement flippĂ©e quand on m’a dit que je pouvais faire le test MaternitiT21 (un test prĂ©cis pour lequel ils prennent un Ă©chantillon de l’ADN de l’enfant, tirĂ© du sang de la mĂšre). J’ai Ă©tĂ© tellement heureuse de savoir que tout allait bien, mais me rendre au test, attendre les rĂ©sultats… Ce fut terrifiant

 

J’ai eu mon second petit bout Ă  35 ans. AprĂšs deux fausses couches entre mes deux grossesses, j’Ă©tais inquiĂšte en permanence. Mes « Ɠufs » Ă©taient-ils encore bons ? Étais-je condamnĂ©e ?

 

J’avais 36 ans. Je suis devenue trĂšs inquiĂšte lorsque j’ai commencĂ© Ă  lire un tas de livres sur la grossesse tardive. J’ai finalement dĂ©cidĂ© que les chances que cela se passe mal Ă©taient bien moindres que celles que tout se dĂ©roule bien. De nombreuses femmes de plus de 35 ans donnent naissance Ă  des bĂ©bĂ©s en pleine santĂ©, ce fut la statistique number one pour moi ! Et hop j’ai jetĂ© tous les bouquins.

À lire absolument