59% des Français favorables aux mêmes droits pour les enfants nés d’une GPA

« Les enfants nés d’une gestation pour autrui à l’étranger doivent-ils avoir les mêmes droits que les autres enfants nés à l’étranger de parents français ? » A cette question, les Français répondent par « oui » à 59% ! 69% des sondés souhaitent aussi que ces enfants soient mentionnés dans le livret de famille de leurs parents français. Ce sondage, réalisé par Ifop et relayé par le site Libération, intervient quelques jours avant la décision de la Cour de Cassation sur la reconnaissance de l’état civil des enfants issus de GPA.

Les enfants nés de GPA à l’étranger doivent être aussi bien protégés que les autres

Les Français se sont prononcés, en grande majorité, pour que les enfants nés de mères porteuses à l’étranger soient aussi bien protégés que les autres. En effet, le sondage réalisé par Ifop pour l’association des familles homoparentales est un franc succès. Près de deux tiers des Français (65%) se disent favorables à une retranscription, à l’état civil français, des actes de naissance étrangers.

Le choix entre les mains de la Cour de Cassation

La population française semble prête à la mise en place d’une réforme sur la protection des enfants issus de GPA… Tout bord politique confondu ! Eh oui, tandis que 75%, revendiquant une proximité avec le Parti Socialiste, sont favorables à la délivrance du livret de famille, 74% des pro-républicains le sont aussi. Dans cette optique, la Cour de Cassation va devoir se prononcer, vendredi 3 juillet 2015, sur ces deux sujets.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire