Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Les PrĂ©noms Tendance » Enceinte : nos conseils pour bien choisir le prĂ©nom

Enceinte : nos conseils pour bien choisir le prénom

Le prĂ©nom, c’est le premier cadeau que vous allez faire Ă  votre enfant. Alors comment faire pour que celui-ci puisse le porter toute sa vie avec grĂące et sans vous en vouloir Ă  vous, ignobles parents ? On vous donne quelques petites astuces.

Choisissez Ă  deux

Les goĂ»ts et les couleurs, cela ne se discute pas comme on dit. Mais cette fois-ci, il va pourtant falloir parler avec votre conjoint de vos goĂ»ts en matiĂšre de prĂ©noms. Pas facile de tomber d’accord ? IdĂ©e, tenez chacun une liste des petits noms qui vous plaisent le plus. Ensuite, partagez les, discutez, comparez, mais surtout ne vous Ă©nervez pas ! Le but : rĂ©ussir Ă  raccourcir vos listes le plus possible. Dans tous les cas, le laissez pas votre partenaire choisir le prĂ©nom juste pour lui faire plaisir, vous risquerez de le regretter par la suite


Attention aux prénoms trop extravagants

Il y a quelques annĂ©es, l’actrice Gwyneth Paltrow rĂ©ussissait Ă  choquer son petit monde en nommant sa fille Apple. Le temps a passĂ© et aujourd’hui c’est une petite Hashtag qui a vu le jour aux Etats-Unis. A vouloir faire dans l’unique et l’excentricitĂ©, les parents en viennent Ă  donner des prĂ©noms trĂšs Ă©tranges, voir ridicules Ă  leur progĂ©niture. On imagine d’ores et dĂ©jĂ  les moqueries dans la cour d’école
 S’il n’est pas interdit d’ĂȘtre un peu originale, pensez avant tout Ă  l’avenir de votre enfant.

Initiales, jeux de mots et effet de mode

Avant de vous lancer dans la recherche du prĂ©nom parfait, vous allez devoir encore penser Ă  quelques petites choses. Evitez les prĂ©noms Ă  la mode. Certes, vous adorez le prĂ©nom Lilou. Mais lorsque votre fille se retrouvera nez Ă  nez avec trois autres Lilou Ă  l’école, elle risque de le prendre mal. Autre chose Ă  Ă©viter, l’association prĂ©nom et nom qui donne un rĂ©sultat douteux (Lara Clette, Aude Vesselle
). Enfin, rĂ©flĂ©chissez aux futures initiales de votre enfant. « S.M », « W.C », « P.Q »  LĂ  tout de suite, vous ne voyez peut-ĂȘtre pas le mal, mais votre bout de chou, lui, risque pourtant d’en souffrir.

À lire absolument