Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » ProtĂ©ger son enfant des dangers du soleil

Protéger son enfant des dangers du soleil

Le soleil peut-ĂȘtre est perçu comme quelque chose de positif, bon pour notre moral et notre organisme. Pourtant, il est peut-ĂȘtre dangereux pour notre santĂ©, et plus particuliĂšrement pour celle de nos enfants. Pour nous aider Ă  mieux protĂ©ger nos tout-petits, Pascale Neulat, dermatologue, rĂ©pond aux questions de CafĂ© des Mamans.

 

Quelles sont les rÚgles à connaßtre pour protéger efficacement la peau de nos enfants ?

Il faut d’abord se dĂ©faire des nombreuses idĂ©es reçues. Contrairement Ă  ce que l’on pourrait croire, le soleil ne limite pas ses dĂ©gĂąts Ă  la pĂ©riode juillet-aoĂ»t et aux plages de la CĂŽte d’Azur. Toute activitĂ© extĂ©rieure est une exposition au soleil. À la plage comme Ă  la ville, le soleil est prĂ©sent de mars Ă  septembre et ses rayons UV agressent nos cellules quelle que soit la tempĂ©rature. Il est donc primordial de protĂ©ger nos enfants de ce danger omniprĂ©sent en limitant leurs sorties entre 12 heures et 16 heures, surtout avant 3 ans. 

Entre 0 et 18 ans, les rayons du soleil sont trois fois plus nocifs qu’à l’ñge adulte, les parents doivent donc redoubler de vigilance. L’enfant accumule un « capital soleil » responsable de consĂ©quences irrĂ©versibles Ă  long terme : taches, rougeurs, rides et mĂ©lanomes. Chaque jour, 6 français dĂ©cĂšdent du cancer de la peau car ils ne se sont pas suffisamment mĂ©fiĂ©s du soleil lorsqu’ils Ă©taient enfants. En protĂ©geant aujourd’hui vos petits bouts des rayons UV, vous rĂ©duirez sensiblement leurs risques de dĂ©velopper un mĂ©lanome Ă  l’ñge adulte.

 

Quelle protection choisir ?

Il n’existe aucun Ă©cran total. La crĂšme solaire n’est qu’un complĂ©ment de protection, largement insuffisant pour protĂ©ger la peau fragile des plus petits.


La protection idĂ©ale contre le soleil, c’est la panoplie vĂȘtements anti UV + lunettes + chapeau et de la crĂšme sur tout ce qui dĂ©passe. Et bien entendu, ombre obligatoire pour nos bouts de chou !

 

OĂč peut-on trouver des vĂȘtements anti UV ?

Les vĂȘtements anti UV sont malheureusement encore trop peu rĂ©pandus en France. C’est pourtant la protection idĂ©ale pour permettre aux enfants de profiter d’activitĂ©s en plein air sans s’exposer aux dangers du soleil. Vous en trouverez dans les magasins de sport et dans certains hypermarchĂ©s. Si vous ne pouvez vous procurer de vĂȘtements anti UV, choisissez des habits foncĂ©s (tee-shirt Ă  manches longues et bermuda) qui agiront plus efficacement contre les rayons du soleil que des vĂȘtements clairs.

 

Quelle crÚme solaire choisir pour mon enfant ?

Choisissez un indice 50, de prĂ©fĂ©rence en spray, aussi efficace qu’une crĂšme et plus facile Ă  appliquer si vos petits monstres gigotent. PrivilĂ©giez les formules anti-allergĂšnes. Appliquez sur les zones non couvertes et renouvelez l’opĂ©ration toutes les heures.

 

Peut-on mettre de la crÚme solaire à un jeune bébé ?

En thĂ©orie, oui. Mais votre bĂ©bĂ© doit surtout ĂȘtre couvert et rester Ă  l’ombre pour ĂȘtre pleinement protĂ©gĂ©. Pas de sortie entre 12 heures et 16 heures, bob, lunettes et si possible vĂȘtements anti UV, voilĂ  la vĂ©ritable protection.


 

CrÚme solaire et chasse-moustiques : lequel appliquer en premier?

LĂ  encore, le vĂȘtement reste la meilleure arme pour se protĂ©ger des moustiques. Si vous souhaitez tout de mĂȘme appliquer de l’anti-moustique Ă  votre enfant, faites-le aprĂšs la crĂšme solaire. Attendez que le produit ait pĂ©nĂ©trĂ© avant d’appliquer l’anti-moustique.

 

Que faire si mon enfant a un coup de soleil ?

Si vous suivez les conseils Ă©noncĂ©s prĂ©cĂ©demment, cela ne devrait pas arriver. Il faut savoir qu’un coup de soleil est extrĂȘmement nocif pour nos cellules. Au-delĂ  de la douleur Ă  court terme, un coup de soleil est une brĂ»lure des cellules de la peau et ses consĂ©quences sont irrĂ©versibles. Si par malheur votre enfant Ă  attrapĂ© un coup de soleil, appliquez une crĂšme apaisante et rĂ©paratrice qui soulagera la douleur et aidera la peau se rĂ©gĂ©nĂ©rer.


À lire absolument