Comment faire manger des légumes à mes enfants : les conseils d’une pro !

Votre enfant lève les yeux au ciel dès que vous arrivez avec un plat de légumes dans les mains ? Qu’allez-vous bien pouvoir inventer cette fois-ci  pour lui faire manger ses carottes ? Valérie Semensatis, consultante culinaire, vous apprend à ruser pour initier vos petits loups au bon goût des produits du potager.

Proposer une assiette ludique

Pour faire mouche auprès de votre bout de chou, soyez créative. Donner envie à Loulou de manger votre plat préparé avec amour, c’est lui proposer une assiette vivante et remplies de couleurs. Un enfant est un petit être plein de joie de vivre. Faites que son repas lui ressemble. Composer une assiette rigolote c’est par exemple poser une première couche de purée en rond d’environ 1 cm. Puis avec une deuxième purée de couleur différente, posez sur la première couche les yeux et le nez pour créer un personnage. Ne manque plus que la bouche. Pour cela, découpez une lanière de jambon bien rosée pour agrémenter le plat. Bon appétit !

Ne pas s’acharner

On ne force pas un enfant à manger. Cela ne sert à rien. Plus vous vous acharnerez, plus le repas se transformera en cauchemar pour lui comme pour vous. De plus, plus vous le pousserez à manger le légume en question, plus il va s’en faire une mauvaise image et moins il va l’aimer. Pour l’aider à apprivoiser l’aliment, montrez lui le légume avant sa transformation et faites-lui toucher avant la dégustation.

Impliquer l’enfant dans vos choix

Proposez à vos enfants de vous accompagner faire les courses au marché. C’est un bon moyen pour eux de faire connaissance avec les produits que vous souhaiteriez leur proposer. Autre idée encore plus ludique, emmenez-les à la cueillette. Cette activité est une agréable manière de passer un instant en famille. C’est aussi une façon de leur apprendre où et comment poussent les savoureux légumes que vous tentez de leur faire goûter. Cueillis avec leurs petites mimines et une fois dans leur assiette, ces légumes deviendront sûrement mille fois plus intéressants à déguster.

Utiliser des épices

Choisissez des épices douces et incorporez-les en toute petite quantité dans vos plats. Vous verrez qu’elles feront toute la différence. Elles apportent une touche vraiment agréable à vos plats, ce qui change complètement la donne. Vous pouvez utiliser de la vanille, de la cannelle, ou encore de la cardamome ou du curry. Mais toujours en petite dose.

Que proposer comme légumes ?

On évite les aliments complexes et on propose aux enfants des légumes traditionnels comme la pomme de terre, sous toutes ses formes, et la carotte. Vous pouvez aussi proposer à votre bambin des petits pois, présentés sous forme de velouté ou de petit salé. Cuisiné maison, ce plat dégage une odeur très alléchante. Si vous tentez l’aventure des légumes forts en goût, veillez à les introduire avec beaucoup de délicatesse. Pour les épinards, pensez par exemple à les proposer en salade et coupés en petites feuilles. Cuits, on les cuisine en vapeur et avec un peu de beurre pour adoucir le goût.

Les textures à privilégier

Préférez des textures fines et non granuleuses. Vous pouvez aussi proposer des soupes et des veloutés versés en petites doses dans des verrines. Ce qui laisse le plaisir à votre enfant de piocher dans différents petits plats.

Bannir la « grosse assiette » de légumes et privilégier les petites portions

Ne donnez pas à manger une grosse assiette de légumes à votre enfant. Le repas risque de virer à la catastrophe s’il n’aime pas. Allez-y doucement en lui présentant des petites proportions de différentes choses. Composez un plateau agrémenté de petits ramequins. Il pourra ainsi piocher à sa guise et goûter plusieurs saveurs. Vous pouvez additionner les légumes avec un peu de pâtes ou de riz afin de ne pas lui proposer que des légumes.


Et que ça sauce !

Découpez les légumes en lanières et proposez-lui une petite sauce légère (à base de yaourt par exemple) pour qu’il puisse tremper ses bâtonnets dedans. Vous apportez un petit côté ludique et amusant à son repas.

 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire