Bébé refuse de manger : comment réagir ?

Et voilà, ça recommence… Bébé refuse de manger mes petits plats… « Non, non et non » me dit-il en langage « moins de 3 ans » depuis quelques temps quand je lui présente une cuillère remplie de bonne purée préparée avec amour ! Situation toujours angoissante pour nous parents, on a souvent du mal à cerner les réactions de nos bambins et on s’inquiète pour leur santé. Je te propose quelques conseils pour éviter la crise à chaque repas et la purée qui tombe par terre d’une coup de mimine…

 

Les raisons du refus

Le refus de s’alimenter peut survenir au début de la diversification alimentaire. Grimaces, pleurs, colères, bébé vous fait savoir que vos bons petits plats ne l’intéressent pas. Mais pas de panique. Même si elle est angoissante, cette réaction est normale car votre bout de chou commence à s’affirmer. Petit à petit il se rend compte que son avis compte et que ses refus ont une valeur à vos yeux. C’est une nouvelle manière pour lui de manifester son autonomie. La phase du « non » est alors une période normale dans le développement psychomoteur de l’enfant, même s’il est évident qu’elle est compliquée à gérer pour de jeunes parents.

 

Comment le faire changer d’avis ?

 

Par le jeu

Faites-lui le coup de l’avion ou du train qui doit passer par le tunnel pour entrer. Le jeu est une bonne manière de détourner son attention.

Soignez la présentation en composant une assiette rigolote et colorée. Vous pouvez par exemple disposer les aliments de telle sorte à créer un petit bonhomme. Faites la tête avec la purée, les yeux avec des rondelles de carottes et la bouche avec de fines lamelles de jambon.

 

Un repas zen

Pendant le repas retirez ses jouets à portée de main et éteignez la télévision. Apprenez à bébé à se concentrer sur les goûts, les couleurs et les textures qui composent son assiette. Autre détail important, ne vous sentez pas obligé de remplir son assiette à foison. Composez-la de petites portions pour ne pas le décourager.

 

Oubliez le chantage

Pas de chantage ni de marchandage pendant les repas. Vous ne devez surtout pas associer l’alimentation aux sentiments. Bébé ne doit pas manger pour vous faire plaisir car s’alimenter est une nécessité vitale. Apprenez à être ferme. En comprenant qu’il n’y a pas de négociation possible avec vous, bébé saura petit à petit renouer avec le contenu de son assiette.

 

Félicitez-le de ses efforts

Evitez les reproches pendant le repas. Ce moment privilégié avec bébé doit rester un moment de partage et de plaisir. Ne le braquez pas. Une attitude négative ne l’encouragera pas à mettre le nez dans son assiette. Par contre, apprenez à le féliciter d’avoir accepté de goûter un aliment.


 

Bébé est-il disposé à manger ?

Si bébé refuse de manger peut-être est-il trop fatigué. En effet lorsqu’il est épuisé, bébé mange moins. Veillez à ce qu’il ait suffisamment d’heures de sommeil. En étant plus reposé votre enfant sera plus disposé à manger que s’il est exténué.

 

Evitez tout grignotage

Pour des raisons de poids et de régime alimentaire sain votre enfant doit éviter de grignoter, tout comme les adultes. Leur donner à manger entre les repas va leur couper l’appétit au moment de passer à table.

Quoi qu'il en soit, si vous vous sentez perdue, il est essentiel d'en parler à votre pédiatre.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire