5 moyens d’éviter l’obésité infantile

En Australie, des infirmières ont suivi 650 familles dès le troisième trimestre de la grossesse et au cours des deux premières années. Selon les résultats publiés récemment*, le groupe des enfants suivis (et leurs mères) comptaient moins d’obèses à 2 ans que la moyenne nationale.

 

Comment éviter à son enfant

les affres de l’obésité ?

Tour d’horizon de la méthode en 5 points-clés.


 

ÉVITER L'OBÉSITÉ INFANTILE – Allaiter son bébé

Les militants de l’allaitement n’en démordent pas : allaiter bébé permet de limiter les risques d’obésité infantile. Tout simplement parce que le lait maternel contient moins d’insuline -qui stimule la création des graisses- et plus d’hormone peptidique leptine, qui régule l’appétit.
 
ÉVITER L'OBÉSITÉ INFANTILE – Diversifier l’alimentation de bébé après 6 mois
L’introduction des fruits et des légumes après 6 mois et celle des protéines animales vers 8 mois permet aussi de limiter le risque d’obésité… tout simplement parce que le lait est le meilleur aliment pour bébé pendant les premiers mois de sa vie ! Et si on n’allaite pas ? Pas de souci : les laits infantiles sont fabriqués selon un cahier des charges exigeant qui tient compte des besoins nutritionnels de bébé. Inutile de précipiter les débuts de la diversification sous prétexte que bébé est au bib’ et pas au sein.
 
ÉVITER L'OBÉSITÉ INFANTILE – Manger cinq portions de fruits et légumes par jour
Dès la petite enfance il faut privilégier ce principe qui fait figure de mantra pour l’équilibre alimentaire. En fait, il faut manger diversifié, plusieurs sortes de légumes et de fruits chaque jour (vive les soupes et les salades de fruits !). Ces aliments peu caloriques contiennent des fibres qui ont une action favorable sur le principe de satiété, contrairement aux sucres rapides (confiseries, pain, biscuits…) ! Qui plus est, ils sont plus compliqués à grignoter devant la télévision !
 
ÉVITER L'OBÉSITÉ INFANTILE – Boire de l’eau et rien d’autre
Beaucoup de jeunes parents ont l’habitude de donner des jus de fruits aux enfants, sous prétexte de booster leurs réserves de vitamines. Erreur ! Dans ce domaine, mieux vaut manger un fruit cru et se contenter de boire de l’eau pour se désaltérer. Une habitude à prendre pour éviter le recours aux boissons sucrées et aux sodas qui font le lit de l’obésité, pas seulement infantile d’ailleurs !
 
ÉVITER L'OBÉSITÉ INFANTILE – Bouger en famille !
Dès que bébé sait marcher, il faut remiser le plus souvent la poussette et inciter le tout-petit à faire de l’exercice. En général, il ne demande que ça. Une habitude à garder, en évitant de sortir la voiture pour les courses dans le quartier, pour aller et revenir de l’école. Comme les coquettes en période de régime maillot, il faut prendre l’habitude de monter l’escalier plutôt que d’appeler l’ascenseur et de descendre du bus ou du métro une station avant sa destination. Inscrire bébé au cours de baby-gym ou au cours des bébés nageurs est un plus pour lui apprendre à aimer l’exercice physique. Et à éviter ainsi les stations prolongées dans le canapé et devant la télé ou les jeux vidéo, pendant lesquelles on plonge volontiers la main dans le sachet de chips ou de bonbons.
 
 
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire