Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Tout savoir sur le don de sang de cordon

Tout savoir sur le don de sang de cordon

Peu de parents ou de futurs parents le savent : le don du sang du cordon du nouveau-nĂ© peut sauver des vies ! Pour tout connaĂźtre sur cette procĂ©dure unique et prĂ©cieuse pour la science, voici quelques rĂ©ponses Ă  des questions pour aller plus loin, et peut-ĂȘtre passer Ă  l’acte.

A quoi sert le sang de cordon ?
Le sang de cordon ou sang placentaire correspond au sang qui circule dans le cordon ombilical et le placenta. Il contient des cellules souches hĂ©matopoĂŻĂ©tiques, c’est Ă  dire qui fabriquent des cellules (globules rouges, blancs ou plaquettes). Le don de ces cellules Ă  un malade permet de lui donner des outils pour fabriquer un sang neuf en cas de leucĂ©mie par exemple. Le sang pauvre en globules blancs pourra se rĂ©gĂ©nĂ©rer grĂące aux cellules hĂ©matopoĂŻĂ©tiques. C’est un complĂ©ment trĂšs intĂ©ressant de la greffe de moelle osseuse, qui peut apporter la guĂ©rison Ă  certains malades.

Quelles sont les contraintes administratives ?
Ce don est anonyme et gratuit.  En amont de l’accouchement, vous signerez le formulaire de consentement aprĂšs une discussion avec votre obstĂ©tricien concernant vos antĂ©cĂ©dents familiaux et mĂ©dicaux, aprĂšs le 4e mois de grossesse. Toutes les informations recueillies sont traitĂ©es comme confidentielles selon les recommandations de la Commission nationale de l’informatique et des libertĂ©s (CNIL).

Existe-t-il des contre-indications ?
Certains cas peuvent entrainer des contre-indications : pathologie de la mĂšre, du pĂšre ou de la fratrie, pĂšre inconnu, anomalie de dĂ©veloppement intra-utĂ©rin, Ăąge mineur de la mĂšre…

Comment se déroule le prélÚvement ?
Le prĂ©lĂšvement se rĂ©alise dans les minutes qui suivent l’accouchement, aprĂšs le clampage du cordon, quand le placenta est encore dans l’utĂ©rus. Il est indolore et ne complique en rien les gestes des sages-femmes et la relation avec le nouveau-nĂ©. Le papa peut couper le cordon lui-mĂȘme sans que cela ne gĂȘne. En cas de complications, le prĂ©lĂšvement n’est pas effectuĂ©. Il est ensuite analysĂ© dans une banque de sang placentaire et conservĂ© avec un Ă©chantillon du sang de la maman. Quand une compatibilitĂ© sera mise en Ă©vidence, le sang placentaire apportera des chances supplĂ©mentaires de guĂ©rison Ă  un malade.

OĂč trouver des informations ?

L’agence de la biomĂ©decine vient de mettre en place un site sur internet d’informations complet sur le don de sang de cordon. Les rubriques Ă©voquent toutes les problĂ©matiques posĂ©es par cet acte gĂ©nĂ©reux. On trouve des tĂ©moignages de mamans qui ont fait ce geste altruiste. Perrine raconte : «  Tout se dĂ©roule sans qu’on s’en aperçoive et toute la magie de la naissance est prĂ©servĂ©e ! ».

www.dondesangdecordon.fr

À lire absolument