Neufmois.fr » Grossesse zen » Le don de sang placentaire ou don de cordon ombilical

Le don de sang placentaire ou don de cordon ombilical

On connaĂźt les dons d’ovules, de spermatozoĂŻdes, de sang, de plaquettes, de moelle osseuse, d’organes
 Mais on connaĂźt beaucoup moins un don que peuvent faire les mamans Ă  la naissance : le don de sang placentaire aussi appelĂ© don du cordon ombilical.

Qui peut faire don du sang du cordon ?

Comme tout don en France, celui-ci est volontaire, gratuit et anonyme. Un entretien avec un spĂ©cialiste est nĂ©cessaire pendant la grossesse afin de vous donner des informations claires et adaptĂ©es. Vous pourrez donner votre consentement Ă©crit un mois avant l’accouchement. A tout moment, il vous sera possible de changer d’avis mĂȘme oralement. Vous devrez alors accoucher Ă  terme et sans complications, dans une des maternitĂ©s Ă©quipĂ©es pour recueillir et stocker le sang du cordon. Certains Ă©tablissements ont Ă©tĂ© choisis pour constituer un rĂ©seau français (Paris Saint-Louis, Besançon, Bordeaux et Marseille
). Vous serez Ă©galement tenus d’informer l’hĂŽpital en cas d’apparition de maladie grave chez votre enfant.

Comment se passe un don placentaire?


Le jour de l’accouchement, le sang placentaire sera collectĂ© aprĂšs que le cordon soit coupĂ© et avant la dĂ©livrance. Les gestes sont sans risque et indolores pour la mĂšre comme pour l’enfant. Des Ă©chantillons du sang de la mĂšre et de l’enfant sont envoyĂ©s Ă  l’analyse et le sang placentaire est conservĂ© dans l’azote liquide, puis stockĂ©. Il est mis en quarantaine au moins deux mois, pour Ă©carter tout risque de maladie transmissible. PassĂ© ce dĂ©lai minimum, un test sanguin est pratiquĂ© sur la mĂšre et un certificat de bonne santĂ© de l’enfant est demandĂ©. Si tout est normal, le sang pourra ĂȘtre conservĂ© en attendant un receveur. Tous les frais sont pris en charge.

A quoi sert ce don placentaire ?

Le sang issu du placenta est en gĂ©nĂ©ral incinĂ©rĂ© aprĂšs l’accouchement. Ce sang, issu du cordon ombilical est riche en cellules souches hĂ©matopoĂŻĂ©tiques (cellules Ă  l’origine des cellules du sang), comme la moelle osseuse. Ces cellules souches sont utilisĂ©es dans le traitement de certains cancers. On les injecte dans la circulation sanguine du receveur. Elles vont se greffer dans la moelle osseuse et pĂ©nĂ©trer dans certains os avant de reproduire les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments du sang. Le don de moelle osseuse est peu courant et la compatibilitĂ© est rare, mĂȘme au sein d’une fratrie. Le sang contenu dans le cordon est lui, au contraire, facilement disponible (puisque le nombre de donneurs potentiels est plus important) et la compatibilitĂ© n’est pas obligatoire. Le greffon, encore immature sur le plan immunitaire (il est recueilli Ă  la naissance de l’enfant) est mieux tolĂ©rĂ© par le receveur. Contrairement Ă  la greffe de moelle osseuse, il n’y a pas besoin d’anesthĂ©sie du donneur. De plus, ces cellules bien que contenant moins de cellules souches que la moelle osseuse, se multiplient 10 Ă  20 fois plus vite.


À lire absolument