Grossesse : Attention aux « échographies de confort » !

échographies de confort-neuf mois

Après quelques mois de grossesse, l’impatience vous gagne. La forme grise et souvent floue qui apparaît sur vos échographies médicales ne vous suffit plus. Vous avez envie de connaître la bouille de votre futur bébé, de le voir gigoter et, pourquoi pas, d’en garder une vidéo souvenir. Du coup, certaines d’entre vous multiplient les échographies de confort.
Si l’idée semble alléchante, la Haute Autorité de Santé tire la sonnette d’alarme. L’échographie n’est pas un acte anodin, alors prudence !

Une échographie non-médicale

L’échographie médicale a une visée diagnostique et permet d’obtenir un aperçu de votre fœtus. Pour ne pas trop exposer celui-ci, elle limite la puissance de ses ultrasons. Ce qui donne une image monochrome peu précise. Réalisée par un professionnel, elle est sans danger.
En revanche, de nombreux centres vous proposent, pour la modique somme de 150 euros des  échographies non médicalisées afin de voir votre bébé « en couleur et en 3D ». L’échographie commerciale, dite « de confort » ou « de complaisance »,  n’est pas encadrée par un personnel médical qualifié.   Elle a pour unique but de fournir aux parents un enregistrement vidéo souvenir de leur bébé in-utero. Et ce, au moyen d’expositions longues et ciblées aux ultrasons.

Une pratique potentiellement dangereuse pour votre fœtus

Dès 2011, la Commission nationale d’échographie et d’obstétrique émet un rapport au titre évocateur : « Les échographies fœtales commerciales : un scandale sanitaire ? ». Ce texte dénonce les dangers de cette pratique de plus en plus répandue. Principal risque : l’exposition trop longue et trop forte aux ultrasons sur des zones sensibles comme le visage pourrait créer des dommages graves sur l’œil et le cerveau de votre bébé. Elle augmenterait de plus la température du fœtus de 4 degrés. Par précaution, le corps médical recommande aux femmes enceintes de ne pas exposer inutilement leur fœtus aux ultrasons et d’éviter les échographies de confort.


Alors un conseil : évitez de faire courir des risques inutiles à votre bébé. Contentez vous des échographies prescrites par votre médecin et armez vous de patience. En effet, vous aurez tout le temps d’admirer votre bébé après l’accouchement !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire