Enceinte, 3 choses à savoir sur le streptocoque B

Au 8e mois de grossesse, on nous cherche la p’tite bête systématiquement. Pas moyen de couper au dépistage du streptocoque B. Mais qu’est-ce qu’il a donc de si particulier ?

LE STREPTOCOQUE B : c’est une bactérie dangereuse pour bébé

En général, cette bactérie squatte notre tube digestif. Mais, parfois, elle peut migrer au niveau de la flore vaginale et là, ça donne des vapeurs à notre gynécologue car bébé risque d’être infecté, en cas d’accouchement par voie basse.
LE STREPTOCOQUE B : on la dépiste par prélèvement
Bon, c’est vrai, l’examen en question n’a rien de glamour, mais pendant la grossesse, on n’en est pas une séance jambes ouvertes près. Une fois le prélèvement fait, il part en culture pendant 48h. Si on a zappé le rendez-vous, on n’y coupera pas à l’arrivée à la maternité, mais ce test rapide – puisqu’on n’a pas 48h devant nous pour accoucher (en principe) – sera moins précis. Alors autant anticiper, pour la bonne santé de bébé.
LE STREPTOCOQUE B : bébé sera dépisté et traité
Si l’on est porteuse du streptocoque B, bébé le sera probablement et, dans de rares cas (2%), pourrait développer des infections graves, notamment la septicémie compliquée parfois d’une méningite. Mais comme il n’est pas question de jouer à la roulette russe, même si les cas d’infections néonatales restent rares, bébé, après test de dépistage, sera traité dès la naissance avec des antibiotiques. Un traitement sans danger pour le tout-petit.

 

 


 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire