Jambes lourdes pendant la grossesse : quel en est la cause et comment les soulager ?

Pendant la grossesse, vos jambes ont tendance à s’alourdir au niveau des mollets et des chevilles. Cela s’accompagne parfois de douleurs, de fourmillements, de gonflements… Quelle galère ces jambes lourdes !

Pourquoi une femme enceinte a les jambes lourdes

Chez la femme enceinte, plusieurs raisons sont mises en cause dans la sensation de jambes lourdes. Tout d’abord, on parle des hormones qui influent sur la circulation sanguine. Puis au fil de la grossesse, de la compression de l’utérus sur les veines au niveau de l’abdomen et l’augmentation du volume sanguin. L’excès de poids et l’hérédité sont des facteurs aggravants. Chez certaines femmes, il y a une prédisposition génétique. Si votre mère a eu des problèmes de circulation voire des varices, vous risquez la même chose ! Le risque augmente aussi avec le nombre de grossesses. Les stations debout prolongées, la sédentarité, une alimentation déséquilibrée, la chaleur… sont les ennemies de vos gambettes !

Comment éviter la sensation de jambes lourdes ?

Voir Aussi

La natation fait travailler les membres inférieurs. Vous pouvez aussi vous contenter de remuer les jambes dans l’eau. De plus, l’eau a un effet massant et active la circulation par son effet drainant. La marche donne une impulsion qui facilite le retour veineux. Faites des exercices de gymnastique au sol. Mangez raisonnablement durant la grossesse car la prise de poids favorise la sensation de jambes lourdes. Dormez les jambes légèrement surélevées, évitez de rester trop longtemps debout. Fuyez également la chaleur : pas de bains ou de douches trop chaudes, pas de chauffage au sol, de bouillotte sur les jambes, de sauna ou d’épilation à la cire chaude… Abandonnez les talons aiguilles et les chaussures plates. Que faire alors ? Trouvez un juste milieu ! Privilégiez les vêtements confortables, jamais serrés, même les chaussettes ! Vous pouvez verser du gros sel dans l’eau du bain et rincer vos jambes à l’eau froide en remontant le jet de douche des chevilles vers le haut des cuisses. Enfin, massez vos chevilles et vos mollets autant que vous pouvez. Si votre cas est plus grave, un médecin peut vous prescrire des bas de contention et un traitement adapté.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire