L’anémie

L’anémie pendant la grossesse est très fréquente. Pour l’éviter, vous devez bien vous nourrir car votre corps a besoin de plus d’apports en énergie car vous aidez votre enfant à grandir. Si votre organisme est affaibli, votre état de santé risque de se dégrader et finalement causer ce qu’on appelle l’anémie de grossesse. Faites attention et surtout mangez du fer.

Anémie et grossesse

Vous êtes enceinte et vous souffrez d’anémie pendant votre grossesse. Cette situation est causée par votre taux d’hémoglobine, qui est bas. Cela signifie surtout que vous avez une carence en fer. Votre organisme, qui est affaibli, risque de manquer de ressources et d’être en manque d’oxygène. D’habitude, il n’y a pas vraiment de symptômes qui trahissent la présence de l’anémie. Il y a quelques petits signes imperceptibles, mais sans une prise de sang, il est impossible pour un médecin de porter un diagnostic exact.

Symptômes d’un manque de fer

Les signes liés à l’anémie de la grossesse sont : la pâleur au niveau du visage, des sensations de fatigues soudaines et fréquentes ainsi que des nausées. Cela se produit surtout quand vous manquez de fer dans le sang. Par exemple, chez les végétariennes ou les femmes qui consomment beaucoup de thé ou de café. Votre enfant grandit à l’intérieur de vous et il se nourrit de ce que vous consommez. Du coup, il en reste peu pour votre organisme si vous ne mangez pas en quantités suffisantes. C’est alors qu’il y a anémie. Votre enfant a besoin de fer et d’acides foliques afin qu’il puisse créer son capital d’hémoglobine. Il ne suffit pas de manger beaucoup, il faut manger intelligemment pour profiter de tout ce que l’aliment peut apporter à votre organisme.

Comment ne pas devenir anémique ?


Afin de vous assurer qu’il n’y ait pas de carence concernant les globules rouges et blancs, mangez une quantité suffisante d’aliments riches en fer. Consommez de la viande rouge, des fruits secs ainsi que des légumes verts. Les fameux épinards de Popeye ou des haricots feront aussi bien l’affaire. Le chocolat noir contient également du fer, pour la plus grande joie de certaines amatrices ! Pensez également à vous hydrater et vous reposer. Ne ratez aucun rendez-vous chez votre médecin, il vous conseillera et s’il y a besoin, vous prescrira des vitamines et des cachets enrichis en fer. En général, les carences commencent à se faire sentir et remarquer au début du troisième trimestre de grossesse. Votre enfant a alors de plus grands besoins. Vous devez enrichir votre capital de plaquettes et de globules rouges et blancs, car au moment de votre accouchement, vous perdrez du sang. Dernier petit conseil : diminuez votre consommation de thé et de café. Avec la présence de caféine dans le corps, votre organisme aura beaucoup plus de mal à absorber le fer et les acides foliques présents dans les aliments que vous consommez. N’oubliez pas de poser toutes les questions que vous souhaitez à votre médecin, c’est votre meilleur ami pendant la grossesse.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire