Toxoplasmose : quels risques pour le bébé ?

Vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose et vous êtes enceinte. Problème : votre dernière analyse de sang a démontré que vous avez contracté la toxoplasmose. Avant de céder à la panique, vous devez savoir que les risques que la maladie infecte votre enfant varient selon l’avancée de votre grossesse. Le point …

La toxoplasmose peut mettre en danger la vie de votre bébé

La toxoplasmose est souvent dite bénigne, du moins quand on n’est pas enceinte. Car lorsqu’elle est contractée pendant la grossesse, si elle peut être sans danger pour vous, elle peut engendrer de graves problèmes pour votre enfant. Selon votre mois de grossesse, les risques encourus par votre enfant varient. Par exemple, si l’infection a lieu au cours du premier trimestre, il existe un réel risque de fausse couche et de malformations chez l’enfant. Mais grâce à un dépistage précoce et à des médicaments très performants, peu d’enfants aujourd’hui naissent avec des troubles ou des malformations dus à la toxoplasmose. Une toxoplasmose contractée au cours du second trimestre peut engendrer, chez le bébé, des problèmes de vue plus ou moins graves, un retard mental ou des malformations cérébrales. Mais plus le moment de la contamination est proche de la date de l’accouchement, moins votre enfant a de risques d’être en danger. Ses défenses immunitaires sont plus résistantes et il peut se défendre. Si vous avez été contaminée vers la fin de la grossesse, votre enfant a toutes les chances de naître sans problème.

Surtout, restez calme et suivez le traitement contre la toxoplasmose

Si le résultat de votre analyse est positif concernant la toxoplasmose, votre médecin vous prescrira le traitement approprié. Il procèdera alors à une amniocentèse, qui révèlera si votre enfant est déjà contaminé ou si le parasite a déjà atteint le placenta. Le médecin vous mettra alors sous antibiotiques. Ces derniers élimineront rapidement le parasite de votre organisme. S’il se trouve que votre bébé est déjà infecté, le médecin fera alors des tests avec des ultrasons tout au long de votre grossesse. Ces exercices ont pour but de détecter des éventuelles malformations chez votre enfant. Parallèlement, vous devrez suivre un traitement qui ralentira la progression du parasite vers votre enfant et facilitera sa destruction de votre organisme. En France, la majorité des femmes qui attendent un enfant est immunisée bien avant d’entreprendre de faire un enfant. Beaucoup des femmes consomment de la charcuterie et ont des animaux domestiques, ce qui les exposent très tôt à cette maladie, bien avant leur première grossesse.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire