Faire l’amour dans l’eau quand on est enceinte : quelles positions adopter ?

« Elle préfère l’amour en mer, c’est juste une question de tempo »…. Vous voilà, chantonnant ces paroles de Philippe Lavil, le rouge aux joues et les yeux coquins. Depuis que vous êtes enceinte, vous êtes tout le temps excitée. Profitez-en ! La grossesse est propice à l’intimité : faire l’amour. Oui mais pas n’importe où et pas n’importe comment : optez pour l’élément eau. Légèreté, détente, relaxation, flottement, mobilité… Neufmois.fr vous propose un petit tour d’horizon des positions coquines à adopter.

 

C’est parti pour l’aqua-sutra

Vous n’avez rien perdu de vos envies de faire l’amour mais avec votre ventre qui commence à devenir proéminent, difficile de faire des galipettes dans votre lit. Enceinte, la sexualité s’avère souvent complexe …. Sauf dans l’eau, un endroit plus favorable aux ébats. Voilà une  occasion rêvée de réviser votre kamasutra et d’expérimenter des positions inédites : de quoi booster votre libido. En apesanteur, dans l’eau, vous renouez avec la tigresse qui sommeille en vous. Que vous soyez bain, piscine, jacuzzi, mer, pensez à réviser vos classiques. Si avant la grossesse (mais ça c’était  avant), vous étiez plutôt plan plan (une position et hop le tour était joué), enceinte vous verrez votre sexualité exacerber vos envies de tester d’autres modes pour vous faire plaisir. Le tout en mettant chéri à contribution.

 

Assise, sur le côté ou sur le dos : c’est l’heure du bain

Ce soir, exit la télé. Renouez avec la tradition du bain et ses vertus sensuelles. Préparez des  bougies parfumées, une ambiance tamisée et de la lingerie affriolante.  Lorsque chéri rentre du travail, sautez lui dessus et entraînez le vers l’antre de tous vos plaisirs : la salle de bain. Soirée cocooning et tendresse garantie. Certes la baignoire étant étriquée à moins d’avoir un jacuzzi personnel, faite preuve de créativité. Côté position, vous allez devoir vous mettre sur chéri. Assise sur lui, vous vous cramponnez aux bords de la baignoire en effectuant des mouvements de va et vient. Votre homme peut aussi se mettre en petite cuillère, bien collé contre votre dos. Dans la baignoire, testez la levrette : l’absence de douleur du dos et la position du vagin rendent cette position agréable pour la femme. Pensez tout de même à prévoir un tapis pour mettre au fond de la baignoire. Vous éviterez les éventuelles glissades non désirées. L’eau favorise la pénétration et la souplesse des mouvements.

 

En mode nageurs dans la piscine

A l’abri des regards indiscrets, tous les coups sont permis. En apesanteur, portée par l’eau, vous pouvez faire l’amour debout. Si vous êtes un brin acrobatique, tentez les positions horizontales. Toutefois, la position la plus adaptée reste celle des nageurs . Debout, votre homme vous hisse dans ses bras et vous assoit sur son sexe bandé, doigts croisés, ses mains forment un siège pour vos fesses. Derrière le cou, croisez vos jambes derrière son dos . Avec l’aide de l’eau, votre bassin peut effectuer des va-et-vient langoureux et ondulants. Vous pouvez innover et miser sur des accessoires style bouée ou matelas pneumatique.  Vous vous asseyez confortablement sur votre homme à califourchon et vous vous balancez doucement d’avant en arrière.


 

Face à face à la mer

Sea, sex and sun, vous êtes en vacances, fraîche et disponible, prête à tenter l’aventure de l’interdit. Vous frottant contre votre partenaire, le désir monte. « Chéri, si on faisait l’amour dans l’eau, là tout de suite, devant les milliers de personnes sur la plage ? ». Le conjoint ne devant jamais contrarier une femme enceinte (c’est bien connu) devra donc se plier aux caprices de madame et la jouer « ni vu ni connu », face à face, serrés comme des berniques à leurs rochers. C’est la position idéale pour être le moins exhibitionniste à la mer.

Le mieux reste de s’entraîner intensivement pour parfaire toutes ces acrobaties aquatiques. Ne devient pas marathonien qui veut. Faites-vous plaisir. Et bébé, de son côté ? Il nagera dans un océan de bonnes ondes.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire