Neufmois.fr » Grossesse zen » DIY et faire-part » Le faire-part : une tradition venue de loin

Le faire-part : une tradition venue de loin

Il est d’usage d’envoyer une carte de naissance Ă  l’arrivĂ©e de son bĂ©bĂ© : c’est le faire-part. Les faire-parts d’aujourd’hui, photo, texte rigolo, couleurs vives, n’ont pourtant pas toujours existĂ©. Cette tradition a Ă©voluĂ© et remonte Ă  bien longtemps.

A l’origine, ce n’étaient pas les parents qui choisissaient le prĂ©nom de leur enfant, mais le parrain et la marraine. La tradition voulait qu’ils divulguent ce prĂ©nom le jour du baptĂȘme seulement. Entre temps, les parents de familles aisĂ©es prĂ©sentaient Ă  l’entourage de petites cartes de naissance indiquant le sexe de l’enfant. Il s’agit alors des prĂ©mices du faire-part de naissance.

 

La naissance du faire-part

La coutume Ă©voluant, les parents du bĂ©bĂ© se mirent Ă  choisir eux-mĂȘmes le prĂ©nom de leur enfant. Le faire-part est devenu un petit carton de prĂ©nom, accrochĂ© au-dessus du berceau par un ruban rose pour une fille et bleu pour un garçon. A cette Ă©poque, le faire-part Ă©tait simplement illustrĂ© d’un texte : pas de photo, pas de gravure, pas d’image !

 

Le faire-part aujourd’hui

Ce n’est qu’au XXĂšme siĂšcle que la carte illustrĂ©e a fait son apparition. OrnĂ© d’un portrait du bĂ©bĂ©, la carte comportait des espaces blancs Ă  remplir le jour de la naissance, tout comme maintenant ! Aujourd’hui envoyĂ© dans le mois suivant la naissance du petit, le faire-part sert Ă  annoncer la venue du bĂ©bĂ©, le plus souvent Ă  l’aide d’une photo. La photo a remplacĂ© le portrait et le numĂ©rique supplante souvent l’imprimerie. Il n’est plus rare de recevoir un e-mail de naissance ou un mms ! Certains sortiront le grand jeu en envoyant un bouquet accompagnĂ© d’une bouteille Ă  ouvrir pour la grande occasion ! Une vrai idĂ©e cadeau de baptĂȘme ou de naissance ! Bebloom se charge de composer le cadeau de votre choix. Mais les plus classiques opteront pour le faire-part papier, vĂ©ritable preuve Ă©crite de votre histoire.


 

 


À lire absolument