Neufmois.fr » Grossesse zen » Pratique » Enceinte, choisissez bien la destination de vos vacances !

Enceinte, choisissez bien la destination de vos vacances !

Envie de voir d’autres horizons ? Avant de vous prĂ©cipiter Ă  l’aĂ©roport le plus proche, pesez les avantages et les inconvĂ©nients d’un sĂ©jour au soleil ou Ă  la montagne dans votre grossesse. Il ne faut pas trop de soleil, pas trop d’altitude et surtout aucune activitĂ© sportive violente. Choisissez l’option repos sans limite !

Des vacances sous les tropiques, attention à la chaleur

Vous avez envie d’un lieu de vacances exotiques où le thermomètre flirte avec les 30° ? N’oubliez pas d’envisager également les désagréments que vous pourriez subir sous ces latitudes paradisiaques : une chaleur excessive vous fera transpirer immanquablement et votre grossesse ne fera malheureusement qu’empirer cet état. Autre problème, si le climat est trop chaud, vous serez davantage fatiguée et la dilatation des vaisseaux sanguins sera favorisée. Pas très bon pour les varices tout ça… Plus grave le travail pourrait se déclencher plus tôt.

Enceinte, profitez des plaisirs de l’eau

Par contre, les lagons vous tendent leurs bras turquoise. L’eau transparente vous mettra en état d’apesanteur : oubliés les kilos, on se sent toute légère. Et ça, c’est inestimable et très très bon pour le moral ! Quelques brasses et un peu de dos crawlé vous permettront d’entretenir votre corps en douceur et d’étirer vos lombaires qui souffrent tellement pendant cette période ! Profitez-en aussi pour faire de longues marches sur la plage, les jambes immergées dans l’eau : c’est excellent pour la circulation sanguine.

Pas de folies pendant la grossesse, même en vacances

Mais n’abusez pas des plaisirs aquatiques : évitez les chocs qui peuvent être à l’origine d’un décollement du placenta, l’eau froide (moins de 20°) qui provoque des contractions et les grands fonds. Le remake du grand bleu, ce sera pour une prochaine fois. Balades en hors-bord, surf (pas facile de toute manière avec un gros ventre…), planche à voile, ski nautique, scooter des mers, grosses vagues et plongée sous-marine sont donc à proscrire. A consommer avec beaucoup de modération également : le soleil, à moins de vouloir rentrer chez vous avec le fameux masque de grossesse.

Des vacances à la montagne

Si vous prévoyez de vous mettre au vert, sachez que les femmes enceintes sont plus sensibles aux maux des montagnes, les oedèmes pulmonaires et cérébraux. Préférez donc une destination où l’altitude n’est pas trop élevée. Inutile également d’envisager l’ascension du Kilimandjaro ou le tour des Annapurna. Il est tout à fait déconseillé de faire des efforts à plus de 2000 mètres d’altitude : l’oxygénation de bébé en pâtirait. Oubliez le parapente, l’escalade, l’hydrospeed, la spéléo ou le rafting, l’équitation et en général toute activité physique engendrant un trop gros effort physique ou pouvant être à l’origine de chutes, de chocs…

Une activité sportive light

Si vous désirez pratiquer une activité sportive, choisissez-en une qui vous permette de vous arrêter facilement en cas de fatigue ou de problème (pas évident lorsqu’on descend une rivière en canoë !). Pourquoi pas une petite randonnée tranquille ou un peu d’aquagym ? Vous êtes là pour vous reposer, vous oxygéner et vous détendre alors profitez-en ! Soyez à l’écoute de votre corps, il sera votre meilleur guide.

À lire absolument