Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » CongĂ© maternitĂ© : l’aide financiĂšre refusĂ©e pour les infirmiĂšres libĂ©rales

CongĂ© maternitĂ© : l’aide financiĂšre refusĂ©e pour les infirmiĂšres libĂ©rales

Le gouvernement vient de revoir le projet de loi de financement de la SĂ©curitĂ© Sociale pour 2018. GrĂące Ă  ce projet, les femmes mĂ©decins pourront bĂ©nĂ©ficier d’une aide forfaitaire mensuelle pendant la durĂ©e de l’interruption de leur activitĂ© liĂ©e au congĂ© maternitĂ©. Mais les autres professions libĂ©rales de santĂ© n’y ont pas le droit. On fait le point.

Les autres professions libérales exclues

Le gouvernement vient donc de refuser la prime allouĂ©e aux femmes mĂ©decins aux autres professions libĂ©rales mĂ©dicales ou paramĂ©dicales. Ainsi seules les femmes mĂ©decins pourront bĂ©nĂ©ficier d’une aide forfaitaire mensuelle pour compenser l’arrĂȘt de leur activitĂ©, d’un montant compris entre 2066 Ă  3100 euros. Les autres professions libĂ©rales avaient demandĂ© et obtenu des sĂ©nateurs que cette aide concerne l’ensemble des professionnelles de santĂ©. Un amendement prĂ©voyait donc que les professionnels de santĂ© puissent nĂ©gocier cette aide financiĂšre avec l’Assurance maladie. Mais les dĂ©putĂ©s ont supprimĂ© cet amendement dans la version finale de la loi de financement. Cette dĂ©cision est vĂ©cue comme une profonde injustice par les autres professions de santĂ© qui militent pour une vĂ©ritable Ă©quitĂ© entre toutes les professions libĂ©rales.

Ce dĂ©bat devrait prendre fin avec l’annonce de la secrĂ©taire d’État en charge de l’égalitĂ© entre les femmes et les hommes, MarlĂšne Schiappa, concernant le congĂ© maternitĂ© unique qui devrait concerner toutes les femmes.

Congé maternité les infirmiÚres libérales : pas si simple

Les femmes qui exercent une profession de santĂ© libĂ©rale le savent : le congĂ© maternitĂ© est un casse tĂȘte. Il faut surtout trouver un ou une remplaçante pendant une pĂ©riode aussi longue pour assurer la continuitĂ© des soins. La profession d’infirmiĂšre compte prĂšs de 80% de femmes, ce qui fait que la bonne prise en charge du congĂ© maternitĂ© est trĂšs importante. Les infirmiĂšres libĂ©rales ont le droit Ă  un congĂ© maternitĂ© de 16 semaines au total (6 semaines avant le terme et 10 aprĂšs). Les infirmiĂšres libĂ©rales touchent des indemnitĂ©s journaliĂšres Ă  hauteur de 53, 74 euros par jour, auxquelles s’ajoute une allocation forfaitaire de repos maternel Ă  hauteur de 3269 euros.

À lire absolument