7 règles capitales pour bien choisir le prénom de bébé !

Comment bien choisir le prénom de bébé sans qu’il ne vous en veuille jusqu’à la fin de vos jours ? Pas évident ! Pourtant, 7 règles simples à prendre en compte peuvent vous aider à cerner le petit nom idéal qui lui ira si bien…

Règle n°1 : Chacun sa liste de prénoms

La première règle est de permettre à chacun des deux parents de participer à la trouvaille. Deux cerveaux valent mieux qu’un ! Ainsi, père et mère doivent réaliser leur propre liste de prénoms fille ou garçon, puis la comparer. On coche ses préférences, on compare, on discute et on tente d’arriver à une short-list.

Règle n°2 : Tenez compte du nom de famille

Juxtaposez toujours le prénom et le nom, dans un sens comme dans l’autre. L’ensemble doit être agréable à l’oreille, facile à prononcer et harmonieux. Pour un nom de famille très long, mieux vaut choisir un prénom court. Pour un nom court, vous avez plus de possibilités.

Règle n°3 : Attention à l’orthographe du prénom

De nos jours, beaucoup de parents veulent faire dans l’originalité en réinventant l’orthographe d’un prénom souvent largement attribué. Exemple : Karynn, Kloé, Marry, Ysabell… Imaginez que votre enfant devra toute sa vie épeler son prénom et accepter de le voir fréquemment déformé.

Règle n°4 : Pensez aux initiales nom-prénom

Plus tard, votre enfant devra parapher sans doute toutes sortes de documents et de contrats… Evitez les initiales du genre : Willy Charlet, Pierre Delorme, Pauline Quattro, Sofia Mullier, Karen Klarcson. Dès la primaire, votre enfant risquerait d’en souffrir.

Règle n°5 : Evitez les noms de scène

Vous êtes fan de Johnny, d’Elvis, de Madonna… ? N’y pensez même pas ! Votre bout’chou risquerait bien d’être au centre de toutes les moqueries pendant toute sa vie durant. Si vous êtes vraiment fan, donnez plutôt ce nom de scène à votre animal mais pas à votre enfant !


Règle n°6 : Dites adieu aux prénoms trop excentriques

La mode est aussi aux prénoms inventés, donc extrêmement rares voire uniques. Non pas qu’il ne faille pas faire dans l’originalité, mais ces prénoms rares ou uniques sont souvent difficiles à orthographier, quelquefois ridicules et peuvent se transformer en véritable handicap.

Règle n°7 : Bannissez les prénoms tendances et générationnels

Ok, vous adorez le prénom Emma, sauf que ce prénom est carrément tendance depuis déjà plusieurs années et le sera encore dans les années à venir. Résultat : votre fille se retrouvera en classe avec 3 ou 4 autres Emma, croyez-vous que cela lui fasse plaisir ? Idem pour les prénoms donnés de génération en génération, mon fils s’appellera François comme son père et son grand-père…

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire