Le maternage et l’allaitement

Nombreuses sont les mères qui, manquant d’informations nécessaires et de conseils avisés, interrompent plus tôt que prévu l’allaitement de leur nouveau-né…

Allaiter pour prolonger le lien maman/bébé

Le lait maternel est incroyablement riche et procure de nombreux bienfaits, pour l’enfant comme pour la maman. Des bienfaits d’ordre nutritionnel et immunologique, mais aussi des bienfaits psychologiques. Le fait d’allaiter est un peu comme une extension de notre grossesse. C’est un lien intime qui se noue entre l’enfant et la mère. L’odeur, le contact avec la peau assurent une proximité avec Bébé. Cette même proximité recherchée par les mamans qui s’intéressent au maternage. Pour elles, l’allaitement est la continuité logique de la grossesse, une sorte de cordon ombilical. Il permet de passer des moments privilégiés avec le petit et de renforcer la proximité. Des études ont également démontré l’intérêt de l’allaitement maternel pour la santé des mères à long terme, car il aide à prévenir l’ostéoporose et les cancers féminins. C’est ce retour au naturel, aux pratiques ancestrales, quelque peu délaissées dans nos sociétés occidentales que le maternage cherche à faire renaître. L’allaitement se veut, avant tout, simple et facilement accessible pour permettre de nourrir nos enfants naturellement et à la demande.

 

Voir Aussi

L’allaitement pour nourrir bébé

Dans de nombreuses régions du monde, les enfants sont allaités au moins jusqu’à leurs deux ans. Même après l’introduction d’aliments solides dans l’alimentation des bébés, l’allaitement continue à se pratiquer. Notre lait est particulièrement bien adapté aux besoins de bébé. Bien que les laits industriels se rapprochent de plus en plus de la composition du lait maternel, ils n’arrivent pas à atteindre sa perfection. C’est pour cette raison que de plus en plus de femmes, adeptes du maternage ou non, font le choix d’allaiter leur enfant. 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire