Ces choses qui me font tellement craquer chez bébé

Avant d’avoir un enfant, il est difficile de comprendre l’impact que ce dernier va jouer sur votre vie ! J’avoue, qu’avant de devenir maman, je ne comprenais pas trop cette admiration que les autres pouvaient ressentir à l’égard de leur bébé, s’extasiant sur le moindre sourire, s’émerveillant au moindre gazouillis. Mais ça, c’était avant ! Comme toutes les mamans, je fonds devant ma fille, devant le moindre de ses progrès, la considérant comme un cadeau de la vie ! Et il y a tellement de choses qui me font craquer chez elle.

Quand elle sourit

Elle a un petit sourire chipie, qui révèle ses petites dents ! Alors quand elle se met à rire et à me regarder, je craque ! Avec son petit air malicieux, elle sait que je vais lui faire des bisous et des câlins. J’avoue, j’ai des techniques pour l’amuser, juste pour voir son sourire : lui faire caresser le chat, ou bien jouer avec le dragosaure (une sorte de petit dragon) et le faire voler sous ses yeux, ou la chatouiller ! Le matin, c’est le plus beau cadeau qu’elle puisse me faire.

Quand elle parle

Elle se met parfois à parler comme une grande, voulant m’imiter ! Elle me fixe et prend alors un petit air sérieux de grande dame, et se met à causer ! Bien entendu, ce sont des mots ou sortes d’onomatopées difficiles à comprendre, mais elle est tellement mignonne à vouloir se lancer dans une conversation, que je fonds.

Quand elle se colle contre moi

Le soir, fatiguée de sa petite vie de bébé chez la nounou, à courir partout, après le bain et le repas, direction au lit ! Et là, épuisée, elle se laisse porter, se collant contre moi. J’aime sentir sa chaleur contre ma poitrine, la sentir toute détendue, dépendante de moi, se livrant sans aucune résistance. Je peux respirer son odeur de petit bébé, lui embrasser son fin duvet blond sur sa tête ! C’est un moment privilégié, où elle ne pleure pas et où elle n’oppose aucune résistance. Un moment de tendresse.

Quand elle veut manger toute seule

Mademoiselle grandit et revendique son indépendance ! Alors plus question de lui donner le biberon ! Elle veut se gérer toute seule, boire comme une grande et manger comme une grande ! Ça me fait craquer de la voir enfourner dans sa bouche une grosse cuillerée de son repas…. Et en mettre un peu partout ! Finalement, avec un petit air penaud, elle comprend qu’il est utile que je l’aide encore un peu à manger.

Quand elle marche

Ma fille a marché très tard, vers 19 mois, alors, elle est encore par moments un peu mal assurée sur ses jambes. Quand je la vois marcher, je constate l’évolution. Regarder ce petit bout de 81 centimètres promener sa poussette avec sa poupée dans la maison, jouer dans le jardin et courir me remplit de joie et d’amour. Si grande et encore toute petite avec sa démarche un peu maladroite, ses petites jambes potelées qui n’en finissent pas de trotter ! Je n’ai alors qu’une envie, la prendre et la serrer très fort contre moi, la dévorer de bisous et lui demander de rester encore un peu mon petit bébé.
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire