Quelle eau donner à boire à mon bébé ?

Au rayon eau, on a l’embarras du choix : eau de source ou eau minérale, les marques font leur show jusqu’à plus soif. Et nous, on choisit comment, l’eau du biberon de notre tout-petit ? Le Pr Christophe Dupont, pédiatre, nous sert de guide dans le labyrinthe des eaux en bouteille.

Je la choisis minérale ou de source ?

L’eau minérale naturelle provient d’une nappe ou d’un gisement souterrain. Elle est naturellement pure et tenue d’avoir une composition stable en sels minéraux et oligo-éléments.

Elle ne peut subir aucun traitement susceptible de modifier sa composition. Sa mise en bouteille à la source est obligatoire. Parmi les moins minéralisées, on trouve Mont Roucous, qui a la plus faible teneur en sodium et en calcium, ce qui en fait une eau idéale pour les bébés et évidemment Evian, l’incontournable faiblement minéralisée, pauvre en nitrates, sodium et sulfates.

L’eau de source peut provenir, comme son nom l’indique, d’une source, mais aussi d’une nappe phréatique ou d’un gisement souterrain. Elle convient également parfaitement à la consommation humaine dans son état naturel. Mais contrairement à l’eau minérale, sa composition n’est pas constante et ne peut se prévaloir d’effets bénéfiques pour la santé. L’utiliser pour un bébé n’est donc pas l’idéal.

L’avis du spécialiste

L’eau de source est moins stable dans sa composition, mais, en général, ses taux en sels minéraux et en nitrates sont particulièrement bas. Les eaux adaptées au petit nourrisson sont les eaux peu minéralisées. Les eaux à proscrire à cet âge sont celles trop riches en minéraux, qui obligent le rein à faire un travail d’élimination excessif : ce sont des eaux diurétiques. Les eaux riches en sels de magnésium sont à réserver à certaines situations de constipation car les sels de magnésium augmentent la teneur en eau des matières fécales et facilitent leur élimination, d’où risque de diarrhée en cas de consommation excessive. Elles peuvent être utilisées en petites quantités chez le nourrisson constipé. Les eaux de boisson pour les enfants doivent posséder une teneur faible en sodium, car une charge excessive en sel représente un travail d’élimination excessif pour le rein. La physiologie du petit enfant est adaptée à de faibles apports en sodium, à l’image de ce qui s’observe dans le lait de la mère et correspondant à la croissance relativement lente de l’organisme du bébé.


Que penser de l’eau filtrée ?

Les carafes filtrantes ont le vent en poupe : de nombreux modèles sont arrivés sur le marché depuis plusieurs années, promettant une eau filtrée sans chlore, sans nitrates, sans plomb et autres substances annoncées comme nocives. Nous, jeunes mamans soucieuses d’offrir le meilleur à nos bébés, serions vite tentées d’acheter le stock de cartouches pour préserver la santé de notre tout-petit. Mais la qualité de l’eau filtrée est-elle réellement si bonne que cela pour notre bébé ?

L’avis du spécialiste

Le filtrage de l’eau la rend meilleure au goût mais possède l’inconvénient d’induire un certain degré de stagnation de l’eau dans le filtre, ce qui peut éventuellement favoriser une prolifération bactérienne. Il vaut mieux pour un nourrisson utiliser l’eau qui vient directement du robinet, dont la pureté bactériologique est bonne, s’il s’agit vraiment d’une eau courante. Autrefois l’eau du robinet n’était pas pure, ni contrôlée mais actuellement les contrôles sanitaires réalisés sur l’eau courante sont tels que leur sécurité bactériologique et le contrôle de leur contamination sont parfaitement en accord avec l’alimentation du petit nourrisson. Je conseille donc aux jeunes mamans d’utiliser aussi bien l’eau du robinet que l’eau minérale. Les jeunes mères doivent être libres de choisir l’eau qui leur convient selon leurs habitudes, leurs goûts et leur moyen.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire