3 petits « faux pas » à surveiller de près dans la petite enfance

Au cours des deux premières années de sa vie, bébé peut présenter des petites déformations des membres inférieurs. Rien de bien inquiétant en principe, mais la vigilance s’impose, comme nous l’explique le Dr Christine Themar-Noël, médecin orthopédiste et présidente de la Société française de médecine et de chirurgie du pied.

Il a les petons vers l’intérieur !

Il fait ses premiers pas en tournant ses pieds vers l’intérieur ? Il existe plusieurs origines à ce trouble orthopédique : incurvation des pieds, torsion du tibia, mauvaise orientation du col du fémur, entraînant l’ensemble de la jambe vers l’intérieur. Conséquences : si l’enfant marche facilement, il tombe souvent et ne maîtrise pas la course. En général, quand l’enfant grandit, l’anomalie se corrige spontanément. Dans le cas contraire, le médecin prescrit de la rééducation, le port d’attelles de nuit et la pratique d’une activité physique permettant de replacer les pieds dans le bon sens.

Il a les genoux cagneux

Contrairement aux jambes arquées qui présentent une arcature en ovale, la déviation de l’axe des jambes provoquée par des genoux cagneux forme un X. Cette déviation est visible vers l’âge de 2 ou 3 ans. En cause, une faible tonicité des muscles et des ligaments et parfois une surcharge pondérale. L’enfant se dandine en marchant et tombe en courant. La déviation peut s’accentuer jusqu’à l’âge de 6 ans, mais en général, tout rentre dans l’ordre avant la puberté. Le traitement consiste en une réduction de la surcharge pondérale le cas échéant, et des petits exercices de musculation.


Il a les pieds plats

Le pied a une voûte plantaire qui ne touche pas le sol. Quand celle-ci est affaissée, toute la surface du pied repose sur le sol. Jusqu’à l’âge de 6 à 7 ans, la plupart des enfants ont une voûte plantaire insuffisamment bombée : leurs muscles et leurs ligaments manquent encore de tonicité et la voûte a du mal à trouver sa place. Mais, en position couchée, le creux est bien visible. Un pied plat est souvent la conséquence de genoux cagneux. Si l’enfant est gêné pour marcher, courir ou pratiquer un sport, des semelles orthopédiques lui seront sans doute prescrites, vers l’âge de 10 ans.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire