Pic épidémique de la bronchiolite en décembre !

Mamans, à l’approche des fêtes de noël, le verglas sur les routes ou le trop plein de chocolat ne seront pas les seuls dangers ! Selon l’Institut de Veille Sanitaire, l’épidémie de bronchiolite va atteindre son pic dans les prochains jours dans le Nord de la France, puis d’ici quelques semaines dans le Sud.

 

Il s’agit d’une infection virale respiratoire épidémique saisonnière du nourrisson qui se transmet plus facilement en ville et en collectivité. Le dernier bulletin de l’INVS, daté du 17 décembre dernier, indique une recrudescence des cas d’hospitalisation pour la bronchiolite du nourrisson. Et parmi les tout petits pris en charge à l’hôpital, plus de la moitié de ces enfants sont âgés de moins de six mois. Chaque hiver, la bronchiolite touche près de 30 % des bébés de moins de 2 ans.

 


Des précautions à suivre

Nous vous rappelons que des gestes simples peuvent vous permettre de minimiser les risques d’infection de votre enfant.

– Aérer quotidiennement la chambre de l’enfant.
Se laver les mains avant chaque contact avec le bébé.
– Éviter d’embrasser le nourrisson sur le visage.
– Éviter, entre enfants, les échanges de jouets, de biberons, sucettes, couverts…
– Éviter d’emmener bébé dans les lieux publics très fréquentés. ce sont des endroits où il pourra se trouver en contact avec des personnes malades (transports en commun, centres commerciaux, hôpitaux, etc…).
– Pour éviter de transmettre le moindre virus à votre enfant, pensez à bien vous lavez les mains régulièrement avec de l'eau et du savon. La bronchiolite peut en effet se transmettre par cette partie du corps.
– Si vous êtes malade, pensez à porter un masque chirurgical ou "anti projection" (en vente en pharmacie) avant de vous occuper de bébé.
 
 
Si malgré tout votre enfant présente des symptômes de bronchiolite (toux, gêne respiratoire, difficulté à s’alimenter..) essayez à la maison de désencombrer son nez, et bien évidemment amener votre tout petit au plus vite chez son médecin.
 
 
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire