Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Mon bĂ©bĂ© a de la fiĂšvre : que dois-je faire ?

Mon bébé a de la fiÚvre : que dois-je faire ?

BĂ©bĂ© a de la fiĂšvre et est brĂ»lant ? Il refuse de manger et n’est pas dans son Ă©tat normal ? Autant de signes qui doivent vous alerter ! Certes, la fiĂšvre n’est pas une maladie. Elle n’est qu’un symptĂŽme. En soi, elle n’est pas grave. Toutefois, il est essentiel d’en rechercher la cause surtout si elle est Ă  l’origine d’un inconfort pour l’enfant. Pour savoir comment rĂ©agir et au bon moment, ChloĂ© est allĂ©e chercher les bons conseils auprĂšs de nos experts de l’Association Française de PĂ©diatrie Ambulatoire, les docteurs Antoine Bourillon et RĂ©my Assathiany.

 

Qu’entend-on par fièvre ?  

La fièvre inquiète les parents. C’est normal, elle nécessite une surveillance constante. Un enfant a de la fièvre lorsque sa température corporelle dépasse 38° C. La température doit être prise par voie rectale à l'aide d'un thermomètre électronique. Le thermomètre auriculaire est intéressant mais il nécessite un apprentissage. Les thermomètres frontaux ne sont pas fiables. 
 
Une fièvre n'est pas grave en soi. Elle n'est pas une maladie mais un symptôme. Elle accompagne en effet de nombreuses maladies infectieuses le plus souvent bénignes et très courantes durant la petite enfance. La fièvre est ainsi pour l'organisme un moyen de répondre aux infections. Elle peut aussi être présente dans des maladies inflammatoires, cependant rares chez l'enfant. La fièvre en elle-même n'entraîne que très rarement des complications. Il n'est pas utile de contrôler le niveau de température de l'enfant au degré près. Surveillez plutôt son état général : mange-t-il bien ? Dort-il bien ? Interagit-il avec vous comme d'habitude ? S'il n'est pas utile de chercher à faire baisser la fièvre à tout prix en dessous de 38°, il faut en revanche en rechercher l'origine. Il est impératif de consulter si votre enfant a moins de 6 mois.
 

Quelles mesures faut-il prendre ?

La grande nouveauté (un scoop ?) est que l'on ne donne plus systématiquement des médicaments pour faire baisser la fièvre, car celle-ci est un moyen de défense contre les virus. 
 
Tout dépend de l’âge de l’enfant : Si votre bébé a moins de 3 mois, appelez sans tarder votre pédiatre ou votre généraliste. S'ils ne sont pas disponibles, rendez-vous aux urgences. Si votre bébé a entre 3 et 6 mois, consultez votre médecin dans la journée. Si votre tout petit a entre 6 mois et 1 an, il n'est pas utile de consulter immédiatement votre médecin si votre enfant mange bien, dort bien, interagit normalement avec vous et que cette fièvre vous semble expliquée par une maladie virale (votre bébé a le nez qui coule, d'autres membres de la famille sont enrhumés…). Si la fièvre persiste au-delà de 24 heures, appelez votre médecin. Si votre bébé a plus d'un an, il n'est pas utile de consulter immédiatement votre docteur s'il mange bien, dort bien, a des moments de jeu et que cette fièvre vous semble expliquée par une maladie virale. 
 
Une fièvre qui dure au-delà de 24 heures, inexpliquée, doit cependant vous amener à consulter votre pédiatre ou votre généraliste. Quel que soit l’âge de votre enfant, vous devez consulter en urgence s’il est essoufflé, geignard, pâle ou s’il a un comportement très inhabituel.
 

Quels réflexes adopter face à la fièvre ? 

Il existe des mesures simples : Dévêtir l'enfant. Le principal réflexe des parents est de couvrir votre enfant quand il a de la fièvre, surtout si vous le voyez frissonner. C’est une erreur : il faut l'habiller le moins possible pour qu’il se sente bien. Un body suffit habituellement.
 
Ensuite, il faut le faire boire régulièrement. Si vous allaitez, mettez votre bébé au sein plus souvent que d'ordinaire. S'il est nourri au lait artificiel, proposez-lui des biberons plus souvent. S'il a soif, il boira. Les médicaments pour faire baisser la fièvre ne sont à administrer que si l'enfant est dans une position inconfortable : il est moins vigilant, moins actif, il a moins d'appétit, il interagit moins, il est grognon. Le médicament antipyrétique recommandé est le paracétamol par voie orale. Il est également possible d’utiliser l’ibuprofène (sauf en cas de varicelle ou de diarrhée).
 

Et s’il a des convulsions hyper-thermiques ?

Dans 2 à 5% des cas, la fièvre peut s'accompagner de convulsions. Bien qu'impressionnantes, ces convulsions déclenchées par la fièvre sont banales. L'enfant se raidit, il a des mouvements involontaires et son teint devient légèrement bleu. Cette situation va vous inquiéter terriblement. Cependant, essayez de placer votre enfant en position latérale de sécurité (sur le côté). Les convulsions vont s'arrêter au bout d'une à trois minutes maximum. Observez bien quelles parties du corps sont concernées par les convulsions. Quand les convulsions se sont arrêtées, rendez-vous sans vous alarmer aux urgences ou chez votre médecin : il s'assurera que votre bébé se porte bien et qu’il n’y a pas de maladie importante.

À lire absolument