SOS, bébé est couvert de boutons, que faire ?

C’est la terreur des mamans. Se lever et trouver son bébé couvert de boutons sur le visage, le corps, les fesses et se sentir désemparée en se demandant ce que votre bout de chou a ! Pas de panique. Il existe différents types de boutons avec des traitements appropriés pour que votre enfant retrouve sa douce peau soyeuse de bébé. Tous les conseils avec les docteurs Rémi Assathiany et Jean-François Stalder, pédiatres au sein de l’association des pédiatres . Faites la guerre aux boutons !

Les problèmes dermatologiques sont courants chez le nourrisson et le petit enfant dont la peau est particulièrement exposée. Ils nécessitent souvent une consultation médicale car seul un diagnostic précoce permettra une prise en charge rapide et efficace de la maladie. Petit tour d'horizon des affections les plus fréquentes. 
 

Les grains de milium

Lorsque des petits grains blancs et secs se trouvent sur le visage de votre enfant, il s’agit sans doute de grains de milium. Ces microkystes de kératine se situent à la base des petits poils de duvet et disparaissent de manière spontanée en quelques semaines.  
 

L’acné du nourrisson

Mieux vaut être prévenue ! Bébé fait aussi des poussées d’acné. Quinze jours à un mois après la naissance, votre enfant va présenter de nombreux boutons rouges sur le visage, la poitrine et la peau. Il faut bien hydrater avec une crème adaptée. Ces boutons régresseront d’eux-mêmes.     
 

Les croûtes de lait

Certains bébés présentent une hyperproduction de sébum au niveau du cuir chevelu. Cela entraîne la formation de traces jaunâtres parfois épaisses, qui n’ont rien à voir avec le lait consommé par le bébé. Pour les éviter, il suffit de frotter le cuir chevelu à chaque bain, même au niveau de la fontanelle. Si les croûtes de lait sont déjà installées on peu utiliser une crème spécialement conçue pour les éliminer ou une préparation pharmaceutique à base de vaseline.
 

L’érythème fessier

C’est le type de rougeurs qui se manifeste le plus souvent, localement au niveau des fesses. Rien de bien grave même si parfois ces boutons sont assez impressionnants à regarder et sont surtout douloureux pour bébé. Votre nourrisson a les fesses, le bas du dos et du ventre très rouges : il souffre probablement d'un érythème fessier, très fréquent chez les bébés. Plusieurs causes sont possibles : alimentaires, bactériennes, mycosiques, ou contact (avec les couches ou avec certains produits de soin ou de nettoyage). En cas d’érythème important et persistant, il est important de consulter votre médecin pour qu'il définisse précisément l'origine de l'érythème afin de prescrire le traitement adapté.
 Dans tous les cas, il est conseillé de laver les fesses avec un savon surgras, en pain ou liquide, bien rincer et sécher par tamponnement plutôt que par essuyage pour ne pas irriter la peau et de changer fréquemment votre bébé en veillant à ne pas trop serrer les couches. Le laisser un peu les fesses à l'air contribue notamment à améliorer le problème, mais ce n'est pas toujours facile à faire en pratique.
 

Les boutons de chaleur

Ces boutons apparaissent en cas de sudation intense ou par le biais du frottement avec les vêtements. Sur le front, le cou ou encore les plis de la peau. Ils sont sans gravité et disparaissent d’eux-mêmes. 
 

L’eczéma

Également appelés dermatites, les eczémas sont fréquents chez les enfants. Il peut avoir plusieurs causes et reste la maladie de peau la plus fréquente. Le plus généralement, des plaques rouges, granuleuses, parfois sèches, parfois suintantes apparaissent sur le corps. Ces plaques peuvent être accompagnées de démangeaisons. L’eczéma apparaît entre 1 mois et demi et six mois. 
Le médecin prescrit dans les formes peu sévères des crèmes émollientes pour reconstruire la barrière cutanée perturbée chez l'enfant atopique et soigner les lésions. Dans les formes plus importantes, une pommade à la cortisone (dermocorticoïde) sera nécessaire.  Évitez de donner  le bain tous les jours à votre bébé, cela dessèche  la peau. 
 

L’impétigo

L'impétigo apparaît en petites plaques rouges – disséminées principalement sur le nez, la bouche et les oreilles – sur lesquelles se forment des vésicules (cloques minuscules remplies d'un liquide clair) qui évoluent en croûtes couleur de miel. Cette éruption, d'origine bactérienne, très contagieuse peut s'accompagner parfois d'une fièvre modérée. Le grattage a tendance à étendre l'impétigo et à laisser des cicatrices durables. Le médecin prescrit dans un premier temps un traitement local – pommades antibiotiques et désinfectants cutanés – ainsi que des soins simples : nettoyage régulier des literies et des affaires de toilette, séparées du reste du linge, par exemple.
 

L’urticaire

Il s'agit d'une éruption qui ressemble à des piqûres d'orties (d'où son nom), provoquant des démangeaisons. Cette éruption évolue rapidement d’une heure à l’autre. Elle peut être limitée ou atteindre une grande partie de la surface corporelle. Les causes sont multiples : médicaments, piqûres d'insectes, aliments comme le lait, les œufs ou les fruits secs, etc… Le médecin prescrit en général un médicament antihistaminique et cherche à supprimer la cause de l'urticaire s'il parvient à la déterminer, ce qui n'est pas toujours facile.
 

Maladies infantiles

Si votre enfant a de la fièvre, peut-être fait-il une maladie infantile, qui se manifeste souvent par des boutons. Varicelle, rougeole, roséole, scarlatine, il est difficile de s’y retrouver pour les parents. Il est impératif de consulter votre médecin pour les soins appropriés et pour éviter les surinfections. 
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire