9 aliments bonne mine

Notre peau est le miroir de notre équilibre nutritionnel. En cas de carence alimentaire, le corps utilise le peu de nutriments présents dans l’organisme pour faire fonctionner en priorité les organes vitaux, délaissant les cellules de notre peau. Or, celles-ci ont besoin d’être nourries autant de l’intérieur que de l’extérieur. Bonne nouvelle ! Certains aliments agissent comme des cosmétiques et apportent les nutriments essentiels à notre épiderme en aidant nos cellules à se défendre contre un vieillissement prématuré de la peau. Pour avoir un teint éclatant et frais toute l’année, on adopte illico les aliments 100% bonne mine sélectionnés par notre nutritionniste Olivia Meeus.

L’eau

Les cellules de notre peau sont composées à plus de 50% d’eau. Boire suffisamment permet de renforcer l’hydratation naturelle de l’épiderme. Si vous choisissez une eau riche en magnésium, l’effet drainant sera renforcé, permettant une élimination plus rapide des déchets accumulés dans l’organisme.
Comment la consommer ? On alterne eau minérale et eau de source et on boit un litre d’eau par jour minimum. En cas de forte chaleur, buvez davantage car le corps se déshydrate plus rapidement. L’eau de coco, qui conquière peu à peu les étales de nos supermarchés, est une alternative à l’eau plate aussi délicieuse qu’efficace. Très pauvre en calories et riche en potassium, son goût sucré permet de s’hydrater tout en se faisant plaisir.

Les mélanges de graines

Graines de lin, de tournesol ou de courge… Les mélanges de graines sont riches en vitamine E antioxydante et en oméga 3 et 6, de « bonnes » graisses qui renforcent les membranes cellulaires de la peau. La vitamine E quant à elle, protège nos cellules des radicaux libres générés par le stress et les agressions extérieures.
Comment les consommer ? La plupart des magasins bio proposent des mélanges de graines prêts à saupoudrer directement vos plats. La bonne quantité à consommer ? Une à deux cuillerées par jour dans votre salade, pour le bien de votre peau et de vos papilles.

Les huiles

Riche en oméga 9, l’huile d’olive reste votre alliée numéro 1 pour un teint frais toute l’année. Pour faire le plein d’oméga 3, on alterne avec une huile de colza ou de noix.

Comment les consommer ? Deux à trois cuillères à soupe par jour environ. L’huile de noix, peu recommandée pour la cuisson, agrémentera à merveille vos salades estivales.

Le saumon

Comme la plupart des poissons gras (maquereaux, sardines, anchois), le saumon est riche en oméga 3. Avantage non négligeable, les « bonnes » graisses contenues dans ces poissons sont directement assimilées par notre organisme pour une action directe sur les cellules de notre peau.

Comment le consommer ? On choisit un saumon frais et de bonne qualité pour éviter les risques de contamination au mercure ou aux PCB. L’idéal est d’en consommer 100 à 150 grammes deux fois par semaine, qu’il soit cru, cuit ou fumé.

Les oléagineux

Véritables mines d’oligo-éléments, les amandes, les noix et autres noisettes participent au bon fonctionnement des cellules. Riche en vitamines, en antioxydants et en magnésium, elles apportent les « bonnes » graisses nécessaires pour nourrir la peau.

Comment les consommer ? En collation à la pause café ou au goûter. Environ une à deux poignées par jour, natures sans sel ou sucre ajouté (pour garder la ligne).

Les agrumes (clémentines, citrons, oranges) 

Connus pour leur apport en Vitamine C, les agrumes sont une excellente source d’énergie. Le citron par exemple est aussi un excellent allié détox qui fait du bien à notre peau. Il aide à éliminer les déchets accumulés dans notre organisme. Résultat : une bonne mine garantie !
Comment le consommer ? Chaque matin et à jeun, on boit le jus d’un citron pur  dilué dans un verre d’eau tiède.
Quant aux oranges et aux clémentines, on leur fait la part belle au petit-déjeuner.

Les carottes

Les carottes sont source de béta carotène responsable de la protection cellulaire contre les UV et contre le vieillissement prématuré de la peau.

Comment les consommer ? Dégustez environ 2 carottes de taille moyenne par jour, cru ou cuite, en jus, en purée, râpées, vichy, à croquer…

Le brocoli

Tout comme la carotte, le brocoli contient des caroténoïdes. C’est également un aliment délicieux qui possède des propriétés détoxifiantes.

Comment le consommer ? Frais ou surgelé, mangez-en environ un bol 3 fois par semaine.

Les graines germées

Les plus connues sont les germes de soja. On peut faire germer de nombreuses autres graines comme les lentilles et les pois chiches. Le simple fait de faire germer ces graines permet de décupler leur apport en vitamines et en minéraux. Vous pouvez les acheter directement germées ou bien le faire vous-même grâce à un germoir que vous achetrez en jardinerie ou dans un magasin bio.

Comment les consommer ?  Une cuillère à soupe par jour pour agrémenter salades et vos crudités.


Les ennemis de la bonne mine

Certains aliments ou boissons, grâce à leur teneur en « mauvaises » graisses ou en molécules déshydratantes, sont les ennemis de notre peau. Pour limiter l’effet teint gris et peau huilée, mieux vaut limiter leur consommation.

L’alcool

Même si une bière bien fraîche peut paraître désaltérante, la consommation d’alcool nous déshydrate, quel qu’il soit. De plus, il crée des déchets supplémentaires dans notre organisme que notre corps doit détruire. À terme, une consommation régulière d’alcool agit comme un vasodilatateur et entraîne des rougeurs sur le nez et les joues. Pour allier jolie peau et esprit festif, on se limite à 2 ou 3 verres de boisson alcoolisée par semaine, maximum.

Les graisses saturées

Ce sont les « mauvaises » graisses contenues dans la charcuterie, la cochonnaille, les viandes grasses comme les côtes de porc ou les entrecôtes de bœuf, mais aussi l’agneau et le fromage. On en consomme pas plus d’une fois par semaine. Pour le fromage, on se contente d’une portion quotidienne de 30g.

On lève également le pied sur la consommation de fritures (beignets, frites…). Quelque soit l’huile utilisée pour frire, celle-ci perd de ses vertus au cours de l’ébullition et n’apporte que des « mauvaises » graisses.

Les plats préparés industriels

En conserve, surgelés ou vendus au rayon frais, les plats préparés ont une forte teneur  en conservateurs et en additifs. Ces derniers apportent des déchets supplémentaires à notre corps. De plus, ils contiennent souvent des graisses de palme et beaucoup de sel. Autant de composants ennemis de notre organisme et donc de notre peau.

Les aliments grillés

Lorsque l’on fait brunir les aliments (pain toasté, baguette bien cuite, viande grillée), une réaction chimique appelée réaction de Maillard ou glycation libère des molécules non assimilables par notre corps. Ces dernières s’accumulent dans notre organisme et peuvent accélérer le vieillissement de notre peau.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire