Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Bébé est malade : comment me faire rembourser mes vacances annulées ?

Un bébé, c’est imprévisible ! Voilà qu’il nous fait une poussée de fièvre ou une déshydratation la veille du départ. Rien à faire, l’avion ou le train partira sans nous, le gîte rural ou l’appartement avec vue sur mer restera vacant. Comment récupérer ses sous pour financer un nouveau projet de vacances ?

On va rater l’avion
C’est rageant, mais la sécurité de bébé n’a pas de prix. S’il est malade, pas question de s’envoler vers l’inconnu. Si on a pris soin de souscrire une assurance annulation lors de la signature de la réservation, on peut être remboursés sous conditions (pas toujours intégralement) à condition de présenter un certificat médical daté impérativement du jour du départ. Si nous n’avons pas souscrit d’assurance annulation mais que nous avons réglé les billets par carte bancaire, vérifions auprès de notre banque : selon les prestations prévues par notre contrat (Premier, Gold), les achats payés par la dite carte sont couverts par une assurance.

On ne profitera pas de notre location
Si votre contrat de réservation prévoit des arrhes correspondant à 30% du coût de la location, vous êtes sauvés : les arrhes sont remboursables contrairement à l’acompte. Mais à quelques jours du départ, normalement, vous avez normalement déjà payé la totalité de la réservation et là, les choses se compliquent. Si vous avez souscrit une assurance annulation lors de la signature du contrat de location, c’est encore jouable mais lisez bien les clauses. En tout état de cause, il va vous falloir présenter un certificat médical daté du jour d’entrée dans les lieux pour obtenir un remboursement partiel ou total… mais ne comptez pas sur un règlement immédiat. Un délai de quinze jours à un mois n’est pas irréaliste. A savoir, une grossesse qui se déclare n’est pas un motif d’annulation recevable, sauf en cas de certificat médical excluant tout déplacement immédiat, pour risque de fausse couche, par exemple.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire