Enceinte, comment venir à bout des maux de dos ?

Il n’est pas rare d’entendre une femme enceinte se plaindre de lombalgies et autres sciatalgies, surtout en fin de grossesse. Rien de plus normal ! Ces douleurs sont provoquées par une cambrure anormale du dos entraînant des douleurs gênantes et handicapantes. Et si vous traquiez les causes pour mieux soigner les conséquences ?

Pourquoi ces maux de dos ?
Le mal de dos est un trouble fréquent de la grossesse touchant quasiment une femme enceinte sur deux. Ces douleurs surviennent généralement lors du dernier trimestre de grossesse, mais elles peuvent aussi apparaître plus tôt. En premier lieu en raison du développement du bébé qui prend de plus en plus de place et se fait de plus en plus lourd… L’équilibre du corps de la maman change alors, l’obligeant malgré elle à se cambrer davantage. Le déséquilibre hormonal est encore et toujours également de la partie, car les hormones ont la fâcheuse tendance d’assouplir les ligaments, ce qui est parfois pratique mais aussi souvent la cause d’une cambrure mal équilibrée. Et enfin, une prise de poids importante peut intensifier ces douleurs, entraînant par exemple une compression des disques intervertébraux et des nerfs, lesquels, en partant de la moelle épinière, sortent de la colonne vertébrale et compressent le nerf sciatique. En deux mots comme en mille, éviter les maux de dos n’est pas une sinécure pendant la grossesse et pourtant quelques conseils peuvent vous aider à ne pas en faire une fatalité.

8 conseils anti-maux de dos !
1. Limitez la prise de poids !
Sans faire de régime, il suffit de choisir des aliments riches en fibres et en protéines ainsi qu’en glucides lents. Et d’éviter toutes les calories vides qui n’apportent rien à bébé ni à vous-même.
2.    Changez de position aussi souvent que possible
Les longs trajets en voiture ou la station debout prolongée sont autant d’occasion de souffrir de maux de dos. Si vous n’avez pas le choix, notamment si votre boulot implique que vous restiez assise toute la journée, placez un coussin au niveau de votre dos pour le garder bien droit. Pensez aussi à vous étirer de temps à autre. Enceinte, vous avez le droit de demander de vous asseoir, si votre emploi implique la position debout. Parlez-en au médecin du travail, il saura vous conseiller.
3.    Marchez 30 minutes par jour
Il ne s’agit pas d’aller piétiner dans les boutiques mais de marcher d’un bon pas avec des chaussures confortables, à petits talons. On en profite pour vous rappeler que, sauf pour un cocktail rapide, il ne faut pas porter de talons hauts !
4. Optez pour un matelas ferme
Dormez de préférence sur le côté gauche afin de ne pas comprimer la veine cave, sur un matelas de qualité.
5.    Demandez de l’aide
Pas question de porter des paquets trop lourds comme le pack de lait ou de jus de fruits. Il y aura bien une âme charitable autour de vous pour vous aider à trimballer vos achats. Il suffit d’oser demander !
6.    Reposez-vous au maximum
Dès que vous en avez l’occasion, faites une petite sieste, allongée sur un support dur, les jambes surélevées.
7.    Portez une ceinture de grossesse
C’est un accessoire indispensable qui permet de soulager la plupart des douleurs dues au maintien.
8. Consultez un kinésithérapeute
Sur le conseil de votre médecin, n’hésitez pas à consulter un kinésithérapeute. Pas question d’aller se faire masser en institut de beauté et de bien-être, même si les propositions de ce type foisonnent depuis quelques temps ! Pendant la grossesse, les massages peuvent provoquer des dégâts sur le développement du fœtus ou être l’occasion de complications pour la femme enceinte telle une phlébite. Seuls les kinésithérapeutes et les kinésithérapeutes-ostéopathes sont aptes à décider de l’opportunité d’un massage du dos et savent intervenir en respectant l’état de grossesse sur les points douloureux.


 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire