Neufmois.fr » Ma Grossesse » Enceinte, comment se protĂ©ger du cytomĂ©galovirus ?

Enceinte, comment se protéger du cytomégalovirus ?

Le cytomĂ©galovirus, ou CMV, est un virus appartenant Ă  la famille de l’herpĂšs. TrĂšs rĂ©pandu chez les enfants, il est quasiment inoffensif. Mais chez la femme enceinte, les rĂšgles changent et il peut vite devenir dangereux. Voici quelques conseils pour vous protĂ©ger.

Le cytomégalovirus, qu’est-ce que c’est ?

Virus bénin, le CMV est surtout présent chez les enfants en bas-âge. Présent dans la salive, les urines, les sécrétions nasals et génitales, et même les larmes, il se transmet souvent à la crèche, via les jouets, ou encore les tétines. Chez l’adulte normal, le cytomégalovirus passe généralement inaperçu, provoquant seulement de la fièvre. Mais chez la femme enceinte, il devient très dangereux. En effet, si la maman le contracte pour la première fois, le fœtus peut-être aussi touché et exposé à des risques sévères : retard mental, malformations, ou surdité sévère. Ainsi, si vous travaillez au contact d’enfants (crèche, école maternelle) ou êtes déjà maman d’un petit bout, il va falloir prendre quelques précautions.

Si pour le moment, il n’existe aucun traitement ou vaccin pour prévenir le CMV, le respect d’un certain nombre de règles d’hygiène suffit à prévenir la transmission :

Lavez-vous systématiquement les mains après le change et n’hésitez pas à porter des gants si vous devez changer le pot.
Evitez les bisous sur la bouche.
Evitez le contact avec le nez qui coule ou même les larmes.
Ne mettez pas la cuillère de bébé dans votre bouche et ne pensez même pas à finir son assiette. Cela vaut aussi pour le biberon ou la tétine.
Prévoyez du linge de maison réservé à votre enfant et ne prenez pas de bain avec lui (contact par l’urine).
Pensez à demander à votre compagnon d’effectuer les mêmes gestes que vous. Et oui, le CMV peut aussi se transmettre par le sperme…

A noter qu’une prise de sang effectuée durant vos examens prénataux déterminera si vous êtes immunisée ou non. Si vous n’avez jamais contracté le CMV, vous devrez ensuite vous faire dépister tout au long de votre grossesse. En cas de contamination, prenez vite rendez-vous avec votre médecin afin de passer les tests nécessaires et évaluer les lésions possibles.
 

À lire absolument

Laisser un commentaire