boulimie

Je souffre de boulimie vomitive depuis mes 14 ans. Je suis aujourd’hui une femme mariĂ©e avec trois merveilleux enfant et malgrĂšs cela je n’arrive pas a m’en sortir. C’est desesperant.

0 commentaires

  1. 1
  2. 2

    Je pense que tu devrais consulter un spĂ©cialiste un psy par exemple pour en parler et trouver d’oĂč viens ce problĂšme avec la nourriture =) il t’aidera aussi Ă  trouver des solutions pour t’en sortir et ça ne pourra te faire que du bien Ă  toi et ta famille qui vit avec ce problĂšme au quotidien Ă  tes cĂŽtĂ©s
    En espĂ©rant t’avoir aidĂ© ma belle plein de bisous de courage

  3. 3

    Je suis boulimique vomitive aussi,mais depuis ma grossesse ca va mieux, j’ai eu du soutien de ma sage femme, en parler ca fait du bien. Mais c’est dure de s’ en sortir… On fait un pas en avant et 3 en arriĂšre avec ce mal qui nous ronge. En a tu parler? Courage atoi, tu es fort

  4. 4

    Personne n’est au courant pour ma maladie… il y a eu des doutes il y a quelques annĂ©es mais depuis je fais plus attention. Mon mari travail enormement alors je programme mes crises pour quand il n’est pas lĂ . Et quand il est a la maison je ne depasse jamais plus de 500 calorie dans la journĂ©e pour ne pas grossir. Je me rend compte que j’ai un probleme sauf que j’ai une phobie absolue de voir mon poids grimper. Je me pese tout les jours et si jamais mon poids a augmenter de ne serai ce qu’un seul kilo je ne mangerai pas de la journĂ©e pour le reperdre. Comment en parler a un psy alors que je ne peu meme pas en parler a mon propre mari… quel honte pour une mere de famille et quel exemple je vais donner a mes enfnat

  5. 5

    Non n’est pas honte, ne t’en fait pas tu vas rĂ©ussir a t’en sortir. Tu sais il a Ă©tĂ© plus simple pour moi d’en parler a ma sage femme qu’a mon homme; Quand on connais pas la personne on a moins peur du jugement. Comme toi les seule crise que je me permet sont la nuit quand tout le monde dors pour que personne ne le sache. Mais elles sont de plus en plus espacer. En ce moment j’essaie de me lancer des petit defi, du genre tout les dimanches manger une patisserie sans culpabiliser et en l’aprĂ©ciant vraiment. C’est dure mais quand j’y arrive je suis fiĂšre, et ça c’est tellement rare que ça me motive!
    mais deja tu as fait un premier pas en en parlant ici, et tu peux en etre fiĂšre, ça montre ta luciditĂ© face a la maladie et ton envie de t’en sortir, c’est pas rien!! (happy)

  6. 6
  7. 7

    c’est pas facile c’est sur, moi quand je m’y autorise, je peux pas m’empecher de toucher mes  » bourlets » et je m’enferme dans ma bulle des heures… Mais aprĂšs je suis heureuse.
    Pendant la grossesse tu faisais des crises? ou tu as réussi a maitriser?

  8. 8
  9. 9

    et si tu augmente petit a petit tes calorie que tu t’autorise?
    du genre passer de 500 a 530, puis 550…. semaine par semaine jusqu’a 800 car 500 c’est trop peu, je sais c’est facile a dire…. Courage je suis tout coeur avec toi :k

  10. 10

    Il ne faut pas avoir honte ma belle c’est une maladie ce n’est pas ta faute et je pense pareil que la personne qui te parlait : c’est trĂšs souvent plus facile de parler Ă  une personne qu’on ne connait pas plutĂŽt qu’Ă  nos proches qui risque de ne pas comprendre ou de nous juger sans en savoir plus ^^ allez courage tu va rĂ©ussir Ă  t’en sortir tu as dĂ©jĂ  fait un grand pas en venant nous parler ici

  11. 11

    J e suis moi meme boulimique et j’ai un bĂ©bĂ© de bientĂŽt 3 mois. J’aimerais m’en sortir mais le simple fait de manger un peu plus me dĂ©goute, je ne me sent pas bien dans ma peau. Essai de voir un spĂ©cialiste je sais que auparavant ça ma bien aider. bon courage. bisou

  12. 12

    dur dur… mais je suis d’accord avec le commentaire qui dit d’essayer une fois par semaine de tout garder; je viens de commencer depuis la naissance… ça marche, et si je sens l’envie d’une crise je mange beaucoup mais des choses sans gravitĂ© (asperge, courgette haricots) une fois « pleine » ça ca mieux et je suis fiĂšre de moi!

Laisser un commentaire