Leucorrhées

Que sont les leucorrhées ?

Les leucorrhées sont des secrétions non sanglantes provenant du vagin, du col et du vestibule vulvaire. Ces pertes sont l’exagération de la sécrétion génitale normale. Ces pertes proviennent le plus souvent d’une infection par des champignons ou encore un parasite. On parle aussi de pertes blanches.

Quels sont les symptômes des leucorrhées ?

Des démangeaisons ou des brûlures vaginales, des rapports sexuels qui deviennent douloureux, des brûlures mictionnelles (au moment de l’émission des urines) ou encore de l’hyperthermie, c’est-à-dire de la fièvre se traduisant par une atteinte infectieuse plus importante : c’est sans doute des leucorrhées, qui peuvent se manifester dès la troisième semaine de grossesse. L’augmentation de la circulation sanguine autour de l’utérus, du vagin et de la vulve pendant la grossesse congestionne la paroi du vagin et contribue à la production de pertes blanches qui stimule la production de mucus. es leucorrhées peuvent être plus ou moins abondantes, fluides ou épaisses. Leur couleur peut être verdâtre, jaunâtre voire grisâtre. Ce genre de pertes peut avoir une odeur désagréable ou être totalement inodore.

En savoir plus sur les leucorrhées

Le diagnostic doit être fait tôt. Vous pouvez vous faire diagnostiquer par le frottis et la biopsie notamment. Si vous avez besoin d’un traitement, celui-ci se fera grâce à la radiothérapie et la chirurgie. Mais la plupart du temps,  les données de l’examen clinique et de l’examen direct au microscope (quand il peut être fait) suffisent pour faire le diagnostic étiologique et ainsi permettre l’instauration d’un traitement.

Pour éviter les infections vaginales vous pouvez utiliser un savon alcalin et doux, éviter les douches vaginales quotidiennes, utiliser une lessive hypoallergénique et porter de préférence des sous-vêtements en coton.

Un peu de lecture sur les leucorrhées

Pertes blanches pendant la grossesse : faut-il s’inquiéter ?


Aïe, une mycose vaginale ! Enceinte, c’est grave ?