Neufmois.fr » Grossesse zen » BeautĂ© » 5 Ă©tapes pour avoir des jolis pieds aprĂšs l’étĂ©

5 Ă©tapes pour avoir des jolis pieds aprĂšs l’étĂ©

Ils portent en permanence notre poids, ces temps-ci alourdi par notre futur bĂ©bĂ©, le placenta et la masse sanguine. Alors, si on les chouchoutait un peu, aprĂšs le rĂ©gime tongs de l’étĂ© ?

L’été, on les laisse à l’air, à peine protégés par la semelle fine de nos spartiates ou de nos tongs. On les laisse faire trempette dans de l’eau chlorée ou salée et fouler des brassées de grains de sable. En conséquence de quoi, on les retrouve en fin d’été tout craquelés et un rien épuisés. Or, un mauvais appui sur les pieds peut causer des douleurs dorsales, accentuées par la cambrure imposée par notre bidon rebondi. Raison de plus de leur refaire une santé avant de les enfermer dès l’automne dans des escarpins ou des boots.

 
BEAUTÉ DES PIEDS 1 – Gommer les callosités
 
Sous la plante du pied, ces callosités sont souvent le résultat d’une marche pied nu sur des terrains durs. Sur les orteils ou les talons, ce sont les frottements des sandales qui ont provoqué l’épaississement de la couche cornée au point de former un cor. Enceinte, il est difficile de se pencher pour soigner ses petons. Le plus simple consiste à prendre rendez-vous avec un pédicure pour un soin approfondi après l’été. Le spécialiste chassera les callosités à la râpe et pourra intervenir avec les gestes idoines pour déloger les cors douloureux. Ensuite, il faut entretenir tous les soirs nos petons en les massant avec une crème anticallosités ou simplement émolliente, quitte à demander à notre compagnon de se charger de ce massage… (et plus si affinités.) Si notre homme n’y est pas réfractaire, enfiler une paire de socquettes de coton après l’application de la crème émolliente permet de mieux hydrater l’épiderme desséché des pieds pendant la nuit.
 
 
 
BEAUTÉ DES PIEDS 2 – Eliminer les verrues plantaires
 
Pour peu qu’on ait assidument fréquenté les piscines cet été, on a pu récolter une ou des verrues plantaires, extrêmement contagieuses. Elles sont parfois difficiles à repérer tout de suite, car on les confond souvent les premiers temps avec des callosités ou des cors. Une fois le quiproquo levé, se pose la question de leur traitement : tout de suite, ou après bébé ? En fait, rien ne s’oppose en principe à les faire éliminer avec un traitement d’azote liquide pendant la grossesse. Il suffit de prendre rendez-vous chez un dermatologue. Mais si vous hésitez, parlez-en à votre sage-femme ou à votre gynéco car une verrue peut en cacher une autre qui peut en cacher une autre….
 
 
 
BEAUTÉ DES PIEDS 3 – Prévenir les ampoules
 
Après avoir flâné tout l’été, nos pieds vont se sentir à l’étroit dès l’automne dans leurs nouveaux logis. D’où risque d’ampoules ! Banal, mais particulièrement désagréable quand ce petit bobo s’ajoute aux autres désagréments incontournables de la grossesse ! Pour prévenir les ampoules, on appose toujours un pansement anti-ampoule sur nos talons quand on étrenne une paire de chaussures neuves ou si l’on doit effectuer une longue marche. Si on a zappé l’étape prévention, à la moindre sensation douloureuse, on file à la pharmacie pour se procurer des pansements adaptés et isoler l’ampoule du point de friction.
 
 
 
BEAUTÉ DES PIEDS 4 – Faire un soin hebdomadaire
 
Un bain de pied raisonnablement chaud (pas plus de 30°C) avec des sels de bains relaxants, un bon savonnage avec un savon parfumé, un coup de pierre ponce sur les callosités et les plantes des pieds, un rinçage soigneux et un séchage rigoureux entre les orteils : c’est un soin de base et peu coûteux à offrir à ses petons une fois par semaine. Les plus pragmatiques appliqueront ensuite une crème émolliente pour bien hydrater la peau, les plus exigeantes feront tiédir de la paraffine au micro-ondes dans deux sachets plastique avant d’y plonger leurs pieds pendant 20 minutes, sacs tenus clos au scotch pour garder la paraffine tiède assez longtemps. Peau de bébé assurée !  
 
 
 
BEAUTÉ DES PIEDS 5 – Assouplir ses articulations
 
Après le massage du soir, les jambes relevées à l’équerre, on effectue des petits mouvements circulaires de cheville, de droite à gauche, puis de gauche à droite, pendant cinq minutes. Un pied après l’autre, puis les deux ensembles. Outre assouplir les articulations, cette petite gymnastique a le chic de relancer la circulation sanguine, souvent paresseuse pendant la grossesse.
 
 
 

À lire absolument