Grossesse et parfum, drôle d’alchimie !

Depuis que vous êtes enceinte, vos narines sont émoustillées ! Eh oui, qui dit grossesse, dit bouleversement hormonal. L’abondance de l’hormone sexuelle féminine, l’œstrogène, va entraîner une hypersensibilité olfactive.

Si votre parfum vous gène, osez en changer pour en trouver un mieux adapté. Certaines découvriront des senteurs jusque-là insoupçonnées, d’autres se rendront compte que le parfum qu’elles mettent tous les jours leur donne des maux de tête voire des nausées

Quelle fragrance choisir…
Pendant la grossesse, vous transpirez plus et le parfum que vous mettez peut ‘virer’. Les parfums dits ‘capiteux’ (senteurs ambrées, boisées, épicées…) notamment pourront être mal perçus et vous donner mal au cœur. Si vous êtes une femme plutôt ‘nature’, privilégiez la légèreté et la douceur des fragrances florales comme le jasmin ou encore le muguet. Pour les futures mamans dynamiques, les fragrances vitaminées pourront vous correspondre : thé vert, citron ou pamplemousse. A vous d’avoir le nez !

Petit lexique parfumé
De la plus concentrée à la plus légère, quatre formules s’offrent à vous pour sentir bon. L’extrait de parfum est la forme la plus riche et la plus concentrée. Appliquez-le plutôt le matin pour une bonne tenue jusqu’au soir. Vient ensuite le parfum qui est fait pour vivre en osmose avec votre peau. Appliquez quelques gouttes aux points de pulsation mais évitez les vêtements. L’eau de parfum se place en troisième position. Elle souligne votre présence et laisse derrière vous un sillage exceptionnel. Mettez-en sur vos vêtements et sur vos cheveux. L’eau de toilette enfin est fraîche et riche en notes de tête. L’inconvénient est que sa tenue est limitée ; vaporisez-la principalement sur vos vêtements.


Le parfum pourra vous rassurer, au moment où vous doutez le plus de votre séduction. En tous cas, n’y renoncez pas quoiqu’il arrive ! D’ailleurs profitez de la fête des mères, même si votre bambin pousse toujours dans votre ventre, pour vous faire offrir le parfum qui vous correspondra le mieux !

Et soyez rassurée, pour le bébé il n’y a aucun danger avec l’alcool contenu dans le parfum. Pour quelques ‘pschitt’ quotidiens, la quantité d’alcool est négligeable.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire