Le prix d’une grossesse

Vous êtes persuadée d’en connaître un rayon sur la grossesse. Péridurale, échographie, épisio… tous ces termes n’ont plus de secrets pour vous. Mais côté prix, êtes-vous bien informée ? A la fin de la grossesse, lorsque vous ferez vos comptes, la note paraîtra bien salée. Pour éviter les surprises sur le prix de votre grossesse, suivez nos conseils !

La Sécurité sociale rembourse très bien les frais liés à une grossesse

La Sécurité Sociale rembourse certains frais liés à la grossesse. Les 7 examens prénataux, l’examen post-natal et les huit séances de préparation classique à l’accouchement pratiqués avec un médecin ou une sage-femme sont remboursés à hauteur du tarif de la convention. Le tarif conventionnel est de 22 € pour un médecin généraliste, 28€ pour un gynécologue et 17 € pour une sage-femme. Les échographies des 12ème, 22ème et 32ème semaines coûtent désormais respectivement 48.35€, 81.92€ et 73.99€, soit un total de 204.26€. Elles sont remboursées à 70% du tarif conventionné pour les deux premières et à 100% pour la dernière. Dès le 6ème mois de grossesse, la Sécurité Sociale rembourse (presque) tous les frais médicaux, pharmaceutiques et hospitaliers. Si besoin après l’accouchement,  les 10 séances de rééducation du périnée avec une sage-femme ou un kiné sont remboursées.

Quel est le prix d’une grossesse suivie à l’hôpital ou à la clinique ?

Si vous décidez d’accoucher à l’hôpital, tous les frais seront intégralement réglés par la Sécurité Sociale. Cependant, l’accueil ne sera pas très personnalisé en consultation publique. Prévoyez du temps pour les visites et ne vous attendez pas à tomber toujours sur le même médecin ! Si vous choisissez d’accoucher en clinique, veillez à ce qu’elle soit conventionnée. Les frais seront ainsi directement remboursés par la Sécu de la clinique à hauteur du tarif conventionnel. La différence porte essentiellement sur les tarifs des médecins et des anesthésistes. Avant de demander une chambre seule, renseignez-vous sur le taux de remplissage de l’établissement. Il serait dommage de payer plus cher une chambre alors que toutes les autres sont vides !

Une bonne mutuelle vous aidera à limiter le prix des frais liés à votre grossesse

Dès le début de la grossesse, tout dépassement d’honoraires reste à la charge de la patiente, à moins d’avoir une bonne mutuelle complémentaire ! Il faut avouer qu’on ne réfléchit pas aux dépenses dans ces moments là ! Entre la préparation « pas très classique », les examens, la chambre particulière, la péridurale et l’accoucheur, la note peut vite se saler ! Pour éviter de vous décomposer en signant les chèques, soyez prévoyante. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle le plus tôt possible. Certaines prennent en compte les dépenses supplémentaires, proposent des forfaits « médecine douce » ou versent une prime de maternité à la naissance.


Préparer l’arrivée du bébé a aussi un prix !

Pour préparer l’arrivée de bébé en réduisant les coûts, il faut prendre son temps et comparer les prix. Profitez des soldes ou des facilités de paiements sans frais de certains magasins (attention aux crédits à la consommation qui peuvent se révéler très onéreux !!). Ne vous laissez pas influencer par les marques et ne lésinez jamais sur la sécurité. Evitez les gadgets et proposez une liste à ceux qui vous demandent quoi vous offrir ! Pour les faire-part, à moins d’être un véritable artiste, il vaut mieux les commander directement sur Internet. Avantages : bas prix, personnalisation et gain de temps !

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire