Neufmois.fr » Conception » Un enfant quand je veux

Un enfant quand je veux

Choisir le moment de sa vie pour avoir un enfant, voilà un luxe possible aujourd’hui grñce notamment à la contraception. Aujourd’hui, il est possible d’avoir un enfant quand on le veut.

Avoir un enfant plus tard qu’avant

Vingt-neuf ans ! C’est aujourd’hui l’ñge moyen des femmes qui ont leur premier bĂ©bĂ© ! Les femmes de ce siĂšcle choisissent d’avoir des enfants de plus en plus tard.
Il y a une quarantaine d’annĂ©es, les mamans avaient leur premier enfant entre 22 et 28 ans, ce dĂ©sir semble aujourd’hui se manifester plus tard, soit aprĂšs leurs 29 ans. Plusieurs facteurs expliqueraient ce phĂ©nomĂšne : la libĂ©ration et l’indĂ©pendance Ă©conomique et sociale de la femme et bien sĂ»r la maĂźtrise de la
fertilitĂ© 
 De plus en plus de femmes dĂ©cident de s’assurer un bon dĂ©but de carriĂšre avant de faire leur premier enfant.

Pourquoi attendre avant d’avoir un bĂ©bĂ© ?


Le schĂ©ma type ? Etre socialement bien Ă©tablie, Ă©panouie, voire mĂȘme d’avoir rĂ©alisĂ© ses ambitions avant de mettre le premier enfant en route. Aujourd’hui, on veut aussi donner le meilleur confort matĂ©riel aux enfants. Et ça coĂ»te cher ! Alors autant avoir le salaire qui suit. Bref aujourd’hui on veut tout ! Autre aspect important dans la planification de BĂ©bĂ© : beaucoup de femmes choisissent de ne plus attendre le prince charmant. En effet, les mamans solos sont communes. Car depuis la libĂ©ralisation de la femme, "avoir un enfant" est devenu, avant toute chose, le choix de la femme plus que celui de l’homme. MaĂźtresse de son corps, c’est elle qui dĂ©cide majoritairement du moment et du nombre d’enfants voulus.

Le risque des grossesse tardives

D’autant plus que la science joue aussi un rĂŽle important dans cette tendance. Avec les progrĂšs scientifiques qui aident Ă  avoir des enfants de plus en plus tard, la fĂ©condation, les femmes croient qu’elles peuvent repousser l’ñge de la maternitĂ© sans limites ou presque. La science permet aujourd’hui Ă  la femme d’ĂȘtre mĂšre au moment oĂč "elle le dĂ©sire". La plus "jeune des mĂšres ĂągĂ©es" est une Roumaine de 67 ans (Ă  l’époque), qui a donnĂ© naissance Ă  une petite fille en 2005. Toutefois, il vous faut savoir que, dĂšs la trentaine passĂ©e, la qualitĂ© des ovules commence Ă  se dĂ©grader. Ainsi, aprĂšs l’ñge de 35 ans, il devient plus difficile de concevoir, soit la possibilitĂ© d’attendre au moins deux ans avant d’avoir un enfant. Les grossesses entamĂ©es aprĂšs cet Ăąge sont considĂ©rĂ©es comme des grossesse et nĂ©cessitent d’ĂȘtre surveillĂ©es de trĂšs prĂšs. La dĂ©calcification (ou dĂ©calcification par insuffisance hormonale), qui survient avec la mĂ©nopause Ă  partir de 40 ans pour plus prĂ©coces, est aussi Ă  craindre pour les fumeuses, celles qui ne font pas assez d’exercices ou qui souffrent de carence en vitamine D. S’il est vrai que le monde Ă©conomique et celui du travail sans compter les avancĂ©es de la science jouent un rĂŽle prĂ©pondĂ©rant dans la programmation d’un enfant, il ne faudrait pas oublier l’essentiel : avoir un enfant est avant tout un acte d’amour et un choix personnel.


À lire absolument