En train de lire
La durée d’indemnisation du congé maternité enfin pareil pour toutes les femmes

La durée d’indemnisation du congé maternité enfin pareil pour toutes les femmes

indemnisation du congé maternité

Un communiqué publié par Agnès Buzin est venu confirmer l’allongement de la durée d’indemnisation du congé maternité pour les travailleuses indépendantes. Un décret conforme à la logique d’équité prôné par le Président Macron. Alors, quels sont les changements opérés et quels impacts vont-ils avoir pour travailleuses indépendantes ? Explications.

Un congé maternité allongé

Ce nouveau décret fait suite à un autre, entré en vigueur en janvier 2019. Avant, les indépendantes avaient moins de semaines de congé que les salariées. Elles bénéficiaient de minimum six semaines tandis que les salariées en avaient huit. Mais certaines études ont montré que ce n’était pas assez pour garantir la santé de la femme et de l’enfant. Alors la LFSS (Loi de financement de la Sécurité Sociale) a décidé d’égaliser le temps de congé maternité. Les indépendantes et les salariées ont entre 8 et 16 semaines de congé.

Une durée d’indemnisation du congé maternité augmentée à 112 jours

Cependant, l’indemnisation n’était pas la même entre certaines femmes. Les salariées bénéficiaient de 112 jours maximum d’indemnisation tandis que les indépendantes en avaient seulement 74. Ce nouveau décret répare donc ce préjudice.

Bien sûr, les particularités du congé maternité liées au métier ne changent pas. Si les indépendantes sont passées au régime général à travers la durée du congé maternité et la durée de l’indemnisation, les montants sont toujours différents et adaptés à la profession. Les indépendantes toucheront toujours une allocation forfaitaire de congé maternel et des indemnités journalières forfaitaires. Tandis que les salariées percevront des indemnités journalières proportionnelles au revenu.


La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzin, s’est félicité de ce décret en soulignant “une avancée importante” traduisant “l’engagement du gouvernement à ce que toutes les femmes soient protégées de la même manière lorsqu’elles attendent un enfant”.

Voir Aussi

Source :

Retrouvez le décret en question sur Légifrance