Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Six mois parmi les bĂ©bĂ©s nageurs, comment ça s’est passĂ© ?

Six mois parmi les bĂ©bĂ©s nageurs, comment ça s’est passĂ© ?

Quelle joie quand j’ai reçu en cadeau de naissance, un bon pour un semestre de bĂ©bĂ© nageur ! J’y ai vu l’occasion de partager un vrai moment de complicitĂ© avec ma fille et je n’étais pas Ă©tĂ© déçue


Une premiÚre expérience stressante
.

J’avoue que quand je suis arrivĂ©e Ă  la piscine avec ma fille de trois mois, la premiĂšre fois, je n’étais pas franchement sereine ! Elle paraissait tellement petite dans ce grand bassin ! Et je ne vous raconte pas l’étape d’avant : le change et la prĂ©paration. Heureusement, son papa Ă©tait lĂ  pour m’aider, car, avec un bĂ©bĂ© qui ne tient mĂȘme pas assis, c’est compliquĂ© de se changer


La préparation avant 


Je lui avais choisi le plus joli des maillots de bain et un bonnet rose bonbon pour ne pas avoir les rĂ©flexions du type : « qu’il est beau ce petit bonhomme ! » Et lĂ  aussi, ce n’était pas trĂšs simple
 La piscine exige un bonnet de bain mĂȘme pour les bĂ©bĂ©s. Ça n’a pas Ă©tĂ© facile d’en trouver et surtout de lui faire garder sur la tĂȘte (car forcĂ©ment, la taille junior Ă©tait trop grande !).


le grand plouf !

Enfin prĂȘtes, nous avons plongĂ© ! Le gros avantage, c’est que l’eau est Ă  33 degrĂ©s ! Un plaisir
 Surtout en plein mois de janvier quand il fait 0 dehors. Et aprĂšs quelques apprĂ©hensions, ma fille s’est dĂ©tendue ! ImpressionnĂ©e par tous les enfants qui l’entouraient, elle ne savait plus oĂč donner de la tĂȘte. Entre les tapis colorĂ©s, les jeux, les arrosoirs et les explications de la monitrice, nous n’avons pas vu la demi-heure passĂ©e
 Ce n’est que quand ses lĂšvres sont devenues lĂ©gĂšrement bleutĂ©es que j’ai compris qu’il fallait sortir !


Un nouveau rythme de vie (que du plaisir !)

Puis, nous avons enchaĂźnĂ© les sĂ©ances
 C’est devenu notre petit rituel Ă  9 heures le samedi matin. MĂȘme si le rĂ©veil a Ă©tĂ© dur parfois, nous Ă©tions vite rĂ©veillĂ©es par l’eau et les rires des enfants. Chaque semaine, nous apprenions une nouvelle technique pour tenir son bĂ©bĂ©, jouer, lui enlever la peur de l’eau
 Nous avons mĂȘme tentĂ© les immersions. L’une contre l’autre, la tĂȘte dans l’eau, elle n’a pas vraiment apprĂ©cié !

Et maintenant ?

Au bout de six mois, nous avons pris nos marques toutes les deux ! Je peux, maintenant, y aller seule avec elle, sans problĂšme. Et, elle commence Ă  prendre de l’assurance
 MĂȘme si je pense que l’eau n’est pas son domaine de prĂ©dilection ! Elle reste neutre, un peu craintive et toujours serrĂ©e contre moi
 Alors que les autres enfants s’amusent, elle, elle les observe et se dĂ©tend. Quoiqu’il arrive, je pense que ça lui fait le plus grand bien
 Elle sait dĂ©jĂ  ce que c’est que d’avoir la tĂȘte sous l’eau et je sens qu’elle se relaxe. La piscine est le seul endroit oĂč elle arrĂȘte de bouger ! Nous sommes prĂȘtes pour la mer pour l’étĂ© !


À lire absolument