Mon bébé a des genoux bizarres, quel est le problème ?

Enfin, il se tient debout, fait ses premiers pas et là… On se demande si on louche, ou quoi ? Ce bébé n’a pas les genoux droits, même quand il a les pieds joints ! Bizarrerie de la nature ou vrai problème ?

Eh non, ce n’est pas une bizarrerie de la nature, en tout cas, pas une bizarrerie définitive. Les genoux qui font la révérence, rien de plus normal les premiers mois ! C’est seulement à l’adolescence que le squelette atteint la verticalisation, qui sera uniquement possible si les membres inférieurs sont alignés et pour cela, les genoux jouent un rôle essentiel. Il existe dans la petite enfance deux particularités des genoux qui vont évoluer avec la croissance.

Les genoux de bébé sont écartés

À la naissance et jusqu’à l’âge des premiers pas, les genoux sont naturellement écartés en O, c’est ce qu’on appelle le genu varum. Jusqu’à l’âge de 2 ans, rien d’anormal. Ouf, on respire mieux, pas vrai ?

Quand consulter ? À 2 ans, si le genu varum s’accentue ou s’affirme asymétrique alors que les rotules sont bien positionnées c’est-à-dire bien face à face, il faut faire appel à un spécialiste avec un contrôle clinique et radiographique tous les six mois. Dans la grande majorité des cas, le retour à la normale a lieu avant l’âge de 4 ans.

Les genoux de bébé se touchent

Vers l’âge de 2 ans, les genoux de bébé se touchent et les jambes forment alors un X. C’est ce qu’on appelle le genu valgum. Rien d’inquiétant en principe : les choses sont censées rentrer dans l’ordre vers l’âge de 4 ans. Attention toutefois en cas de surpoids important : pour trouver son équilibre, bébé doit alors écarter les chevilles pour se déplacer et de ce fait on a l’illusion que ses genoux se touchent, ce qui n’est qu’une illusion d’optique.


Il faut dans ce cas impérativement s’atteler au problème de la réduction de la surcharge pondérale, en évitant les grignotages, en réduisant l’apport de sucres et de gras non nécessaires (de l’eau plutôt que des jus de fruits, des fruits plutôt que des biscuits au goûter, des frites très occasionnellement, des compotes plutôt que des crèmes au chocolat…).

Quand consulter ? Si, lorsque la marche est bien acquise, l’enfant se cogne souvent les genoux en marchant et/ou tombe fréquemment, il faut consulter. En cas de besoin (mais c’est vraiment très rare !), les genoux seront remis dans l’axe par une petite opération mais pas avant l’âge de 10 ans ou 12 ans.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire